Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Crise au FPI: le verdict reporté au 2 avril prochain

Le tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau a renvoyé, son verdict au 02 avril, prochain dans l'Affaire sur "l’annulation" d’une décision d’un Comité central du Font Populaire Ivoirien (FPI). Cette décision avait démis Pascal Affi N’ Guessan de sa fonction de président et prononcé sa "suspension" des activités de la formation politique.


Crise au FPI: le verdict reporté au 2 avril prochain
Le Font Populaire Ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo connait depuis peu de profondes crises. Le 05 mars, un Comité central a désigné Abou Drahamane Sangaré, comme président intérimaire du Fpi et suspendu M. Affi de toutes"les activités du parti jusqu’au prochain congrès".

Qualifiant "d’illégal" le Comité central qui l’a révoqué, M. Affi a porté plainte contre le camp Sangaré qui avait été convoqué le 26 mars par le tribunal avec d’autres cadres Alphonse Douati, Laurent Akoun (ex-secrétaire général), Hubert Oulaye, Koua Justin (ex-président de la jeunesse) et Oro Gauze.

Prévu pour le jeudi 26 mars, le tribunal d'Abidjan l’a renvoyé au 02 avril prochain. La raison de ce renvoie selon le tribunal est du à l’absence des acteurs clés du différent. Le président du tribunal de première instance Hamed Coulibaly, a évoqué "l’absence des principaux avocats des deux parties, et a renvoyé l’Affaire" au 02 avril, afin de leur permettre de "produire leurs mémoires".

Lire la suite
Samedi 28 Mars 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 30/03/2015 03:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La jeunesse ivoirienne, disons certaine d'elle devient inquiétante de s’imprégner de la corruption mossinite. Nous avons un certain Navigué, maintenant, il y a Fulgence pour qui je me lamentais. Or, il était déjà impliqué dans la combine d'un vrai « collabo » comme Affi.

Le futur dozo Affi, moitié lui et moitié l'autre.

Voici le titre d’un soir "Le SG « collabo » de la FESCI désavoué « la grève dans les Universités maintenue. »

Une république qui est gérée par un zinzin du Burkina Faso que pouvons-nous attendre d’évolutif d’un individu de son espèce pour notre pays !

Nota : Affi qui remuait ciel et terre pour aller voir le président Laurent Gbagbo, maintenant, il fait comme si on l’obligeait. Vraiment, nous sommes devenus véritable république « Tacot ».

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 1206 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2476 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1501 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1636 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3114 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire