Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Crise au FPI - La médiation poursuit ses consultations


Crise au FPI - La médiation poursuit ses consultations
Le groupe de médiation qui cherche à ramener la paix à la direction du front populaire ivoirien (fpi) poursuit ses consultations. Et il pourrait les boucler dans un bref délai, si l’on s’en tient aux informations de sources crédibles. Conduit par l’ex-président du conseil général de Gagnoa,Jean-Baptiste Gnaoré, le groupe travaille d’arrache-pied pour rendre une copie propre. Même si quelques mésententes que des acteurs qualifient de mineures ont été constatées. Notamment lors de la rencontre entre le comité de contrôle et le président du fpi, Pascal Affi N’Guessan, vendredi dernier, à la résidennce de M. Affi à la Riviéra-M’Badon. Affi N’Guessan, a rencontré, samedi, le groupe de médiation. Il aurait réaffirmé les concessions qu’il a faites au nom de la paix. Il s’agit notamment de redonner des attributions à la vice-présidente simone Gbagbo, de réintégrer les membres sortis du secrétariat général et de réexaminer avec bienveillance la question de ceux qui ont été rétrogradés. Le groupe de médiation devait rencontrer hier les mécontents conduits par Laurent Akoun. Selon les mêmes sources, les différentes rencontres initiées par les médiateurs ont porté leurs fruits. Chaque partie au « conflit »s’est expliquée et a fait des concessions. Il y a eu en définitive un rapprochement des points de vue. Avant-dernière étape de cette sortie de crise qui se profile à l’horizon, l’organisation d’une sorte de table-ronde devant réunir les protagonistes, le comité de médiation et le comité de contrôle. Cette table-ronde qui devrait se tenir dans les tout prochains jours permettra à tous de se mettre d’accord sur les accords obtenus. La dernière étape marquant le retour définitif de la paix sera cette conférence de presse qu’animeront le président Pascal Affin’Guessan et le comité de médiation avant la fin de cette semaine.La crise au sein du fpi est née du rejet, par certains cadres du parti, d’un réaménagement du secrétariat général effectué par le président Pascal Affi N’Guessan, le 4 juillet 2014. Trois semaines après, l’atmosphère n’est certes plus aussi surchauffée, mais les dirigeants du parti sont toujours à la recherche de la paix.

Didier Dépry
In Notre Voie
didierdepri@yahoo.fr


Mardi 29 Juillet 2014
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 29/07/2014 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Marie-Odette nous a dit avec sa sagesse, qu’il n’y a pas de camp Affi, ni de camp Akoun. Il n’y a que le Fpi que Laurent Gbagbo a créé. Je lui dis qu’on est d’accord avec elle !

Le pilier de notre parti comme Aboudramane, Simone, AKOUN, Marthe, Douaty, Kipré et beaucoup d’autres qui sont restés dans l’ombre, cet acte de révolte concernant le réaménagement à l’orée de l’arrivée de François Hollande n’est pas anodin.

Pourquoi moi je suis du camp AKOUN sans faire d’entorse à ce que je viens de rappeler de Marie-Odette.

L’esprit AKOUN, c’est en fait, des volontaires sacrifiés pour leur pays à ne céder en aucun prétexte notre pays à Alassane Dramane Ouattara, ni accepter le comportement abusif des dirigeants français vis-à-vis de notre peuple. Qui est le fondement même du président Laurent Gbagbo, du donnant, donnant, ce que Chirac a refusé, et qui a abouti en 11 avril !

Le président Laurent Gbagbo voulait adopter la langue anglophone, faire notre monnaie en abandonnant le CFA, parce que la France nous écrase. La France dit dans ce cas, il faut le tuer et cette trace du président Laurent Gbagbo, c’est cela le camp AKOUN.

Est-ce que c’est trop demandé, cette notion simple de souveraineté démocratique à AFFI ? A l’arrivée de François Hollande, on a donné des directives à Affi de se débarrasser des membres capables de demander à Hollande le cas Gbagbo de sa libération, et non aller parler des élections, voilà.

N’oublions pas qu’AFFI est en liberté provisoire !

A cet effet, pour que la copie soit propre, il faut désavouer pour son cavalier seul, on doit travailler en collégialité. La loi de 1901 donne le même pouvoir au président, au trésorier et au secrétaire général. Aucun ne peut décider tout seul et ensuite, vient après les règlements internes.

Que l’un des règlements internes donne droit à modifier l’équipe du FPI, ce n’était pas au moment de la visite de François Hollande en Côte d’Ivoire. Comment les gens qu’on vient de nommer nouvellement peuvent tenir tête à un Hollande, de l’amateurisme à l’ambition.

En fait, je ne suis pas contre AFFI, mais la ligne directrice pour arracher notre pays, ce n’est pas la courbette devant Alassane Dramane Ouattara, l’économiste de « Tombouctou » !

On demande au soldat AKOUN, qui a gagné les élections, il dit aux juges criminels, à votre avis ? Même fusil à sa tempe, il ne trompera jamais son Gbagbo.

« Je dis à notre groupe de médiation, si c’était le camp AKOUN qu’on avait interdit d’aller dans un quartier d’Abidjan ou dans une ville de notre pays, il ne serait aller s’asseoir tranquillement sans saisir le tribunal. Si on est interdit ici et là, comment pourrions-nous faire notre campagne électorale en 2015 ? »

Même l’arrivée de Hollande était une chance pour lui signaler les dérives. AFFI a tout bâclé. Il aurait pu avoir une équipe pour la libération du président Laurent Gbagbo, des gestionnaires, des économistes, des juristes et des politiques, et rien de tout ça.

Cependant, AKOUN reste à son poste de secrétaire général et porte-parole et notre AFFI garde les 2/3 de la nouvelle nomination du secrétariat général pour faire la paix et le 1/3 est à Laurent Akoun. Les autres conditions étant déjà acceptées par AFFI, restent valables. On doit décider en pensant toujours aux autres, la loi Marie-Odette.

Vive FPI !

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1121 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2212 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2016 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 967 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - 2017 EST EN TRAIN DE NOUS FAIRE SES ADIEUX : Les 10 engagements pris par Alassane Ouattara 1. «A pr… https://t.co/D3Y1tyb1JK

Facebook

Partager ce site