Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Cour d’assises d’Abidjan : la Défense de Mme Gbagbo ‘’inquiète’’ pour la suite du procès


Cour d’assises d’Abidjan : la Défense de Mme Gbagbo ‘’inquiète’’ pour la suite du procès
Me Rodrigue Dadjé, Avocat de Simone Gbagbo a affirmé ‘’être inquiet’’ pour la suite du procès aux assises de sa cliente et de ses 82 co-accusés, après l’ouverture officielle, vendredi, de la session de l’année 2014-2015, estimant que ‘’le respect du droit de la défense n’est pas respecté’’ par la Cour présidée le magistrat Tahirou Dembélé.

La quasi-totalité des 83 dignitaires et personnalités de l'ancien régime ivoirien dont Mme Simone Ehivet Gbagbo, ex-Première Dame, les Premiers ministres Pascal Affi N'guessan et Marie Gilbert Aké N'gbo…était présente à l'ouverture de la session marquée par le renouvellement des jurés du fait du ‘'désistement'' de certains pour des raisons ‘'longuement expliquées'' dans une correspondance, selon l'avocat général Yabo Odi.

Pour Me Rodrigue Dadjé, conseil principal de Mme Simone Gbagbo, le ‘' déroulement'' de cette audience n'est pas dans ‘'les règles de l'art''.

‘'Je n'apprécie pas le déroulement de l'audience. S'il n'y a de respect de droit à la Défense, j'ai peur qu'on respecte le droit des inculpés. Je le dis, je suis inquiet pour la suite du procès. J'ai peur également pour l'équité du procès. Qu'on nous dise si la décision est, déjà, rédigée'' a déploré Me Dadjé à la fin de l'ouverture de la session.

Auparavant, l'avocat général Yabo Odi a expliqué que l'ouverture de la ‘'présente session'' est la preuve que la justice ivoirienne est sur les rails pour ‘'garantir un procès équitable à tous''.


Cour d’assises d’Abidjan : la Défense de Mme Gbagbo ‘’inquiète’’ pour la suite du procès
Pour le secrétaire général de l'Ordre des Avocats,'' le juge n'est le juge de personne. Il est le juge de tout le monde'', appelant ‘' au respect du droit de la défense et des personnes à juger durant les procédures''.

C'est à ce prix que ‘' vous donnerez au peuple qui vous regarde le gage de la crédibilité de la justice'' s'est-il adressé à la Cour, en présence du directeur de cabinet du ministre de la justice des droits de l'Homme et des libertés publiques.

L'audience a été suspendue pour être ‘'reprise le lundi 29 décembre à 9h'', selon le Président de la Cour Tahirou Dembélé après avoir déclarée ouverte la première session des assises de l'année judiciaire.

Simone Gbagbo (65 ans) et ses co-accusés sont poursuivis pour des faits portant ‘'atteinte à la sûreté de l'Etat'' et leurs ‘'connexes'' dans la crise postélectorale de décembre 2010 à avril 2011, ayant fait plus de 3.000 morts.

APA
APA
Vendredi 26 Décembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Pierre Akossia le 28/12/2014 02:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La chose que la justice sait très bien faire dont elle est championne, elle ne confond pas les dossiers, elle ne mélange pas les affaires surtout dans les pays civilisés, démocratiquement parlant.

Donc, je suis étonné qu’on arrête une femme pour crimes contre l’humanité pour postélectoral 2010 et aller l’accuser en même temps pour la mort d’un journaliste Guy André Kieffer 2004 confondant avec crimes contre l’humanité, c’est se moquer des juges et en même temps de la Côte d’Ivoire de ne savoir pas appréhender juridiquement les faits et incapable de les dissocier.

C’est la raison pour laquelle l’avocat de madame la président Simone Gbagbo se dit inquiet, on ne vous demande que le droit pour la crédibilité de notre pays aux yeux des autres.

Il faut que l'année 2015 soit une année de paix.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1913 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 2015 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3943 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/12/2019 | 770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/12/2019 | 802 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire