Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Côte d’Ivoire : lutte contre les mariages précoces

Les mariages précoces en Côte d’Ivoire seront très bientôt de mauvais souvenirs. Cela parce qu’une équipe composée du Maire et Ministre, M. François Albert Amichia, des Associations et une ONG se sont levés pour dire stop aux mariages des fillettes.


Côte d’Ivoire : lutte contre les mariages précoces
Les mariages précoces combattus en Côte d’Ivoire

Pour empêcher les mariages précoces et leurs conséquences sur les enfants, le Ministre François Albert Amichia, Maire de la Commune de Treichville, aux côtés de l’Association pour la Protection des Droits de l’Enfant (APDE), l’Association Internationale de Lutte contre les violences et l’Organisation Non Gouvernementale (ONG) Gepalefformer, ont pris l’engagement de tout mettre en oeuvre pour éradiquer cette tradition.

Appuyée par l’Ambassade du Canada, cette vaillante équipe entend traduire dans les faits ces mots : « Paroles de filles, ensemble contre les mariages d’enfants ». Devant de nombreux enfants et des Guides religieux, Aly Tiero (Représentant le Maire François Albert Amichia) a reconnu la justesse de l’initiative avant de faire une précision de taille : « Le Maire et le Conseil Municipal sont contre la violence sous toutes ses formes, et surtout contre celles faites aux enfants, qui représentent l’avenir, qu’on ne doit pas tuer. Les enfants sont aussi des trésors. Ils doivent, alors, être préservés et non poussés précocement au mariage, qui relève d’un consentement mutuel. C’est vous dire combien l’engagement du Maire François Albert Amichia à vos côtés est sans faille. En son nom, je vous souhaite une excellente exposition », a dit le Directeur des Services socioculturels et de la Promotion Humaine.

Mais le mépris de ces dispositions et des pratiques ancestrales continuent de faire de nos filles des victimes de « mariages précoces », qui les ont empêchées de « réaliser leurs rêves ». L’ambassade du Canada, dont l’appui financier n’a pas fait défaut à l’APDE, était représentée par Hawa Ouattara-Koffi.

Lire la suite
Mardi 19 Juillet 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 1211 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2479 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1503 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1638 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3122 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire