Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Côte d’Ivoire: les mots de Soro Guillaume pour rendre le tablier

Les mots de Soro Guillaume, président de l’Assemblée nationale en Côte d’Ivoire, ont produit un effet particulier lors de son discours d’adieu ou d’au revoir, hier mercredi 28 décembre 2016 qui sonnait la fin de la Deuxième Session Ordinaire de l’année 2016.


Soro Guillaume rend le tablier par des mots

Soro Guillaume a choisi les mots pour partager son émotion:

» Chers collègues Députés,

Ce mercredi 28 décembre 2016 consacre, de manière solennelle, la fin de la Deuxième Session Ordinaire de l’année 2016. Ce jour consacre également la fin de la Deuxième Législature de la Deuxième République !

Au terme de ces cinq années de travail parlementaire, il est de coutume que soient retracés les grands moments, les actions significatives, les avancées obtenues et la contribution de l’Institution à la consolidation de l’édifice démocratique national.

Je ne saurais me dérober à cette obligation. Cependant, vous me permettrez de saluer en exorde, nos distingués hôtes du jour venus rehausser de leur présence, cette importante cérémonie de fin de session, qui je rappelle, s’est ouverte le mercredi 5 octobre 2016 en la très distinguée présence du Président de la République, Son Excellence Alassane OUATTARA. Qui, vous vous en souviendrez, prononça un discours historique, gravé dans nos annales, dans lequel il expliquait sa vision de la Loi fondamentale, qui a instauré depuis lors, la Troisième République. Je veux dire aussi toute ma fierté pour le vote historique que, vous députés avez fait, en soutenant à 96% le projet de Loi constitutionnelle.

Mes chers collègues,

Ma seconde salutation va à l’endroit de M. le Premier Ministre Kablan-Duncan.

Monsieur le Premier Ministre,

Votre distinguée présence ce jour, honore une fois de plus, la Représentation nationale. C’est le lieu, pour l’ensemble des Elus de cette Législature de vous exprimer leur sincère gratitude pour avoir été si régulier et constant aux séances d’ouverture et de clôture tout au long de de la mandature qui s’achève.

Je veux aussi profiter de ce moment solennel pour féliciter en vous le tout nouveau Député de la Circonscription électorale de Grand-Bassam. Vous n’êtes plus seulement que le technocrate émérite, vous voici de plain-pied dans l’arène politique. Pour un coup d’essai, ce fut un coup de Maître ! (Bienvenue dans la jungle).

Egalement et bien entendu, mes respectueuses salutations vont à Madame et à Messieurs les Présidents d’Institution ici présents, pour l’honneur qu’ils nous font d’écrire avec nous l’épilogue de la présente Législature.

Je voudrais enfin saluer tous nos autres invités ici présents, Messieurs les membres du corps diplomatique, les Représentants des Organisations Internationales accréditées en Côte d’Ivoire, les membres du corps préfectoral, les élus locaux, les Directeurs Généraux, les Officiers généraux, les Officiers supérieurs, ainsi que les partenaires au développement.

Je n’oublie pas de saluer les chefs religieux et mes collègues chefs traditionnels. Cet après-midi, comme cela a été une habitude au cours de cette législature qui s’achève, nous sommes honorés de la présence d’une délégation Collectif des Chefs traditionnels KROU venus, à notre invitation de Dogbo et Grand-Béréby, conduite par Tagnon Gbamin Nicolas.

Mes très chers Collègues,

Sans doute, l’heure des adieux a sonné pour d’autres, celle de l’au revoir pour certains !

C’est toujours un moment si déchirant que de devoir, dans les circonstances actuelles, tenir un discours.

Mais je vais m’y essayer.

Comme vous le savez, cela a toujours été ma démarche : fraterniser dans cet hémicycle ! Oui, venus, il y a cinq ans, d’horizons divers, nous avons essayé de bâtir une maison commune, de construire une famille ! A plusieurs reprises, nous avons traversé ensemble de grandes difficultés, tout comme nous avons partagé ensemble des moments de joie.

C’est le lieu pour moi de dire merci à chacune et à chacun de vous qui avez contribué, qui m’avez soutenu, qui m’avez aidé et quelques fois supporté malgré les vicissitudes de la vie.

Aujourd’hui, pour la première fois dans cet hémicycle, sont réunis les Députés siégeant de cette législature qui prend fin et ceux nouvellement élus ici présents en qualité d’invités, en attendant la proclamation des résultats définitifs par la CEI, après le délibéré du Conseil Constitutionnel. Faut-il rappeler que l’Assemblée nationale, Maison du peuple par excellence, est ouverte à tous les citoyens qui peuvent assister à nos séances.

Ainsi précisé, je voudrais dire à mes collègues Députés qui n’ont pas été investis ou réélus, COURAGE ! Les élections ne sont qu’une simple compétition. Vous n’avez point démérité. Loin s’en faut. Je garderai de vous l’image de femmes et d’hommes, qui ont consacré leur énergie au rayonnement de notre institution commune. La défaite n’entame en rien l’estime, la considération et le respect que j’ai eu et que je continuerai de vous porter.

Quant à ceux qui sont réélus, je vous dis tout simplement bravo. Recevez mes félicitations ! »

Le PAN a longuement fait le point de son action au Parlement avant de confier son avenir à Dieu.

In afrique-sur7.fr
Jeudi 29 Décembre 2016
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 2193 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3238 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 2802 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 5573 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 4879 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3221 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/12/2014 | 3916 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire