Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Côte d’Ivoire: les mesures préventives contre Ebola abandonnées par les populations


La Côte d’Ivoire n’a pas de cas déclaré du virus à fièvre hémorragique, Ebola, mais les populations semblent abandonner les mesures préventives éditées par le gouvernement qui restent, cependant, toujours en vigueur.

L'épidémie à fièvre hémorragique ou Ebola qui a affecté trois pays de la sous-région, la Guinée, la Sierra Leone et le Libéria faisant des dizaines de milliers de morts, a amené la Côte d'Ivoire pays frontalier avec le Libéria et la Guinée à prendre des mesures préventives pour lutter contre la propagation de cette pandémie sur son territoire, en raison du flux migratoire entre ces pays affectés et le territoire ivoirien.

Parmi les premières mesures d'urgence, à l'apparition de foyers d'Ebola dans les pays limitrophes, on note ‘'l'abattage, la manipulation et la consommation de la viande de brousse''. Puis, un communiqué du gouvernement en date du 10 août 2014 vient renforcer le dispositif de prévention avec de nouvelles mesures.

Ainsi, outre ‘'la fermeture des frontières et de vols aériens'' à destination des pays touchés par le virus (mesure levée plus tard), ‘'le gouvernement recommande aux populations de se laver régulièrement
et soigneusement les mains à l'eau et au savon, d'éviter de serrer les mains et de faire des accolades'' insistait le communiqué signé du porte-parole du gouvernement, le ministre Bruno Nabagné Koné.

Plus d'un an après, l'observation qu'on disait ‘'stricte'' de ces mesures est jetée aux calendes grecques. Pourtant toutes les mesures d'interdiction restent, encore, en vigueur.

Même si la situation épidémiologique de la Côte d'Ivoire, selon le No 144 du 5 novembre 2015 du « Spécial alerte maladie à virus Ebola » (disponible sur le site web du ministère de la santé, consulté par
APA) ne relève ‘'aucun cas à ce jour'' dans les 16 régions sanitaires du pays, il est illusoire de croire que la Côte d'Ivoire est immunisée contre la maladie en l'absence des règles d'hygiène relevées par le gouvernement.

A la faveur de la campagne et du scrutin présidentiel du 25 octobre, on a ‘'royalement'', ignorées toutes ces mesures pendant les regroupements des foules. Dans plusieurs ministères et administrations privées, le dispositif de lavage des mains installé à l'entrée a foutu le camp.

‘'Est-ce que en Côte d'Ivoire, on respecte quelque chose ? Les premiers moments, on feint semblant d'obéir et puis après on tombe dans les mêmes travers'', confie, résigné, un vigile d'un ministère.

Dans certains maquis de la capitale économique et à l'intérieur du pays, la viande de brousse, pourtant, interdite à la consommation, refait, surface, certes dans la discrétion mais à la connaissance de plusieurs initiés en complicité avec les tenanciers de ces espaces gastronomiques.

‘' C'est à leur risque et péril. Parce qu'il y a la loi. S'ils sont pris ils répondront de leurs actes devant la justice. Cependant, il faudra que le gouvernement communique sur cette maladie dans notre pays, étant entendu que dans les pays touchés, on déclare qu'il n'y a plus de virus Ebola'', suggère Jonas N'dri, fonctionnaire à Tiapoum au Sud-Est.

Un paysan dans la région de Bangolo (ouest ivoirien) avait écopé d'une peine de 24 mois de prison ferme, en mars dernier, pour avoir transgresser la mesure de consommation de la viande de brousse en mangeant un rat.

Depuis, un cas similaire n'a été rapporté pourtant Dieu seul sait le nombre de gibier abattu et destiné à la consommation sur le territoire national. Un marché noir de la viande de brousse se développe tant à Abidjan que dans les villes de l'intérieur. Avec tous les risques.

APA
Mardi 10 Novembre 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1167 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2212 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2017 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 968 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


La politique ivoirienne est sale En politique, comme dans toutes les compétitions (artistique, sportive…), on ne fa… https://t.co/7Xn2BXCRRO

Facebook

Partager ce site