Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Côte d’Ivoire : les enseignants en grève pour quatre jours reconductibles

En Côte d’Ivoire, la Coalition des syndicats du secteur éducatif/formation de Côte d’Ivoire (COSEF-CI) a repris ce mardi 14 mai, son mouvement de grève pour quatre jours reconductibles. Les enseignants demandent, entre autres, une revalorisation de leurs indemnités de logement, le versement de primes, la suppression des cours du mercredi. 40 % des enseignants ivoiriens du primaire ont suivi le mot d’ordre de grève ce mardi. 51 % des professeurs du secondaire ont également répondu à l’appel à Abidjan, 75 % dans le reste du pays.


Les enseignants ivoiriens attendent toujours des « promesses fermes » et « des réponses claires » du gouvernement qui les accuse, en retour, de mettre en péril les examens de fin d’année. Lundi 13 mai, la ministre ivoirienne de l’Éducation a fait part de son « indignation » face à cet « énième mouvement de grève » qui menace, selon elle, de « pousser les enfants à la rue ».

« C’est la grève de trop. Tous ceux qui se mettront en grève, nous allons estimer que ce sont des gens qui n’ont plus leur place ici. Et évidemment, il y aura des ponctions sur les salaires. Je veux purement et simplement les remettre à la disposition de la Fonction publique », a tonné Kandia Camara.

Des indemnités trop faibles

Elle assure par ailleurs que « le gouvernement s’active pour répondre aux préoccupations » des syndicats. « Faux », lui répond Pacôme Attaby, secrétaire général de la COSEF-CI. Il reproche au gouvernement d’avoir « compartimenté les discussions » et demande « un dialogue direct » avec le Premier ministre pour sortir de la crise.

La COSEF-CI dénonce notamment des indemnités de logement trop faibles, les classes surpeuplées et une charge de travail trop importante pour les enseignants ivoiriens. Pacôme Attaby estime que le gouvernement cherche à « infantiliser » les grévistes et se dit « déterminé à poursuivre ce mouvement nourri d’indignation ».
Lire la suite
Mercredi 15 Mai 2019
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2019 | 1659 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2019 | 1435 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 2317 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1642 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire