Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

Côte d’Ivoire : le refus de la nouvelle constitution ne doit pas être “la seule affaire’’ des politiques, selon l’opposant Mamadou Koulibaly


Côte d’Ivoire : le refus de la nouvelle constitution ne doit pas être “la seule affaire’’ des politiques, selon l’opposant Mamadou Koulibaly
L’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Mamadou Koulibaly, patron de Liberté et démocratie pour la République (LIDER, opposition), a appelé mercredi les Ivoiriens à “s’approprier le combat’’ de l’opposition, ajoutant que le rejet de la nouvelle constitution ivoirienne proposée par le chef de l’Etat Alassane Ouattara, ne doit pas être“ la seule affaire’’ des politiques.

“(…) il faut s’approprier le combat. Et ce combat ne peut réussir que si les populations ivoiriennes arrêtent de penser que c’est une affaire des seuls politiciens’’, a déclaré Mamadou Koulibaly, lors d’un échange avec la presse, au siège de son parti à Cocody, quelques heures après sa brève interpellation par la police.

Comme l’ensemble de l’opposition ivoirienne, LIDER rejette le projet de nouvelle constitution. Pour marquer son desaccord, Mamadou Koulibaly a projeté d’organiser mercredi un rassemblement devant l’Assemblée nationale où M. Ouattara devait présenter le texte aux députés.

Interpellé par la police à son arrivée, il a été relâché quelques heures plus tard.

Face à quelques journalistes, l’opposant a réaffirmé son opposition à l’avant-projet de constitution, le jugeant du reste “très mal rédigée avec des redondances et des contradictions’’.

Pour M. Koulibaly “une constitution est affaire trop sérieuse pour être laissée dans les seules mains des hommes politiques’’.

Avec LIDER, le Front populaire ivoirien (FPI), le principal parti de l’opposition, dirigé par l’ancien Premier ministre Pascal Affi N’guessan, avait également prévu organiser un sit-in devant l’Assemblée nationale avant de surseoir à ce rassemblement.

“Koulibaly seul, Affi N’guessan seul, les partis d’opposition seuls ne peuvent pas faire changer les choses. C’est à la population de prendre conscience’’, a conclu M. Coulibaly.

Alerte Info
Jeudi 6 Octobre 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 810 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 5711 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Facebook

Partager ce site