Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Côte d’Ivoire : le FPI-tendance Sangaré invite le pouvoir à ‘’des discussions dans les meilleurs délais’’


Côte d’Ivoire : le FPI-tendance Sangaré invite le pouvoir à ‘’des discussions dans les meilleurs délais’’
Le Front populaire Ivoirien (FPI, tendance Abou Drahamane Sangaré) a appelé jeudi à la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) équilibrée dans sa composition et invité le pouvoir Ouattara à l’ouverture de discussions dans les meilleurs délais.

‘’Pour ramener la confiance afin de bâtir une Côte d’Ivoire unie et indivisible, asseyons-nous et discutons’’ a déclaré Abou Drahamane Sangaré avant d’appeler à ‘’la réforme de la commission électorale indépendante, équilibrée dans sa composition, avec à sa tête un président crédible, désigné de façon consensuelle’’.

Pour que tous les Ivoiriens reprennent confiance dans l’organisation des prochaines élections (les municipales, les régionales, les sénatoriales et la présidentielle), pour une participation inclusive de tous les partis politiques, a-t-il poursuivi, ‘’le FPI demande instamment la normalisation et l’apaisement de l’environnement socio politique par des mesures républicaines courageuses allant dans le sens de la décrispation et de la réconciliation nationale’’.

Par conséquent, cette tendance du FPI exhorte ‘’le gouvernement Ouattara à ouvrir sans délai des discussions étendues à toutes les forces politiques et à la société civile en vue d’arrêter de façon consensuelle des réformes à apporter au système électoral actuel avant l’organisation des prochaines élections’’, a émis Abou Drahamane Sangaré, dans une conférence de presse.

Devant les journalistes, M. Sangaré a relevé que ‘’les défis et enjeux des prochains scrutins sont si immenses qu’ils méritent bien une concertation nationale’’. Les élections municipales et régionales sont prévues au cours de cette année.

Le gouvernement ivoirien a adopté, mercredi, une ordonnance relative à l’élection des sénateurs, ainsi que le projet de loi de ratification, ce qui devrait constituer une étape décisive dans la mise en place du Sénat.

Cette étape de la vie politique Ivoirienne est jugée importante après le changement institutionnel consacré par la nouvelle Constitution du 8 novembre 2016.

APA
Vendredi 16 Février 2018
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 2003 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1429 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 1038 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire