Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Côte d’Ivoire : le FPI en a-t-il vraiment fini avec sa crise interne ?

La crise qui secoue le Front populaire ivoirien (FPI) a officiellement pris fin mardi. Mais les divergences de fond sur la ligne adoptée par la formation de l'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, n'ont pas vraiment été mises à plat. Et la résolution du problème a juste été reportée.


Côte d’Ivoire : le FPI en a-t-il vraiment fini avec sa crise interne ?
Après plusieurs semaines de crispations nées de la réorganisation effectuée par son président Pascal Affi N'Guessan, le Front populaire ivoirien (FPI) a mis fin, du moins provisoirement, à sa crise interne. C'est ce qu'a annoncé mardi 12 août le groupe de médiation mené par l'ancien gouverneur de la Banque centrale des États d'Afrique de l'Ouest (BCEAO), Philippe Henry Dacoury-Tabley, lors d'une conférence de presse.

"Comme vous le savez tous, le FPI a connu quelques turbulences, disons-le, une crise qui a mis à mal la cohésion interne du Parti. Fort heureusement, grâce aux efforts des uns et des autres, au sens du devoir et de sacrifice de tous, à l’engagement collectif des militants et sympathisants, une solution négociée a pu être trouvée et cette crise est désormais derrière nous", a annoncé Dacoury.

Les grandes décisions

Simone Gbagbo, vice-présidente du parti et épouse de Laurent Gbagbo, est rétablie dans ses prérogatives initiales de 2e vice-présidente chargée de la vie du parti.
Laurent Akoun, ancien secrétaire général, accepte ses nouvelles attributions de vice-président.
Les 9 cadres du secrétariat général initialement rétrogradés par Affi sont réhabilités.
Tous les cadres du secrétariat général exclus sont réintégrés.
Les 42 cadres promus dans le nouveau secrétariat général du 4 juillet sont maintenus.

Médiation, mode d'emploi

Initialement, le rôle de médiateur devait être joué par le comité de contrôle, instance mandatée par les statuts du parti. Mais très vite, le courant n'est pas passé avec Affi. D'abord, la rencontre organisée le 1er août avec le président du FPI dégénère. Particulièrement virulent, Affi accuse le comité d'être partial et de ne penser qu'à ses propres intérêts. L'ancien préfet Jean Baptiste Gnahore, qui dirige le comité, claque la porte de la réunion avant d'être rappelé à l'ordre par Abou Drahamane Sangharé (vice-président du FPI) et Alcide Djédjé (dernier ministre des Affaires étrangères de Laurent Gbagbo). Dès lors, c'est un autre groupe de personnalités coordonnées par Philippe Henry Dacoury-Tabley (66 ans), ami de longue date de Gbagbo, qui prend le relais.

"Nous avons eu au moins trois séances de travail avec le président Affi et autant avec Akoun Laurent, Douati Alphonse et Tapé Kipré, sans compter les échanges téléphoniques que j’ai personnellement eu avec les uns et les autres", a expliqué Dacoury lors de la conférence de presse.

Lire la suite de l'article sur Jeuneafrique.com
Vendredi 15 Août 2014
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Full le 15/08/2014 07:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La crise est belle et bien terminée , que celui qui n'est pas d'accord démissionne tel Affi N'guessan plutôt que de nous envoyer à la perdition...merci.

2.Posté par Akossia Pierre le 15/08/2014 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En quoi se mêle le journal Jeune Afrique, c'est son patron qui finance Alassane Dramane Ouattara. Eux tous, ils veulent nous voir diluer dans l'espace politique, mais c'est une chose impossible.

Nous avons démasqué les turpitudes d'Affi N'Guessan, Nos médiateurs ont observé les concussions pouvant s'abattre sur nous, s'ils ne réagissaient pas...

3.Posté par Akossia Pierre le 15/08/2014 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le chef de file des opposants à Pascal Affi N’Guessan, Laurent Akoun a été entendu le jeudi 14/08 par un juge d'instruction du 10ème cabinet du parquet d'Abidjan.

A en croire les mêmes sources , le nouveau 5è vice-président chargé de la vie du parti , qui avait été condamné en 2013 à 6 mois de prison pour troubles à l’ordre public soit disant, et passé une année dans son village natal de Memni à Alépé (sud), serait convoqué toujours dans le cadre de cette même affaire.

Soit, il jouirait d’une liberté conditionnelle comme AFFI…

Une nouvelle convocation, vue par ses proches, moi, y compris, comme une manœuvre du pouvoir fantoche d’origine étrangère, en place en vue de l’affaiblir contre Affi N’Guessan, avec qui, il est en désaccord depuis le réaménagement autoritaire du secrétariat du mouvement fondé par Laurent Gbagbo.

Alassane Dramane Ouattara, lui ; il a le droit de se soigner en France, mais les autres, NON !

Pour rappel, Laurent Akoun avait été arrêté par la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) à l’aéroport d’Abidjan alors qu’il se rendait en France pour contrôle de santé pour mieux travailler. Les autorités Barbouzes avaient estimé d’alors qu’étant sous liberté conditionnelle, il ne pouvait sortir du pays.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1058 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2210 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2013 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 966 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - 2017 EST EN TRAIN DE NOUS FAIRE SES ADIEUX : Les 10 engagements pris par Alassane Ouattara 1. «A pr… https://t.co/D3Y1tyb1JK

Facebook

Partager ce site