Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

Côte d’Ivoire: la menace de grève fait monter la tension à la RTI

La tension monte chez les travailleurs de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI). La menace de grève secoue la base et la direction générale. Le Syndicat national des agents des organes des secteurs publics et para-public de l’information, (SYNINFO) et l’Intersyndicale ont déposé un préavis de grève sur la table de leur DG, Amadou Bakayoko.


La RTI bientôt en grève: la tension est déjà vive

Les agents de la RTI, conformément aux articles 82.2, 82.5 et suivants du code du travail, ont déposé un préavis de grève sur les bureaux du Directeur Général, Amadou Bakayoko. Depuis une semaine, la tension est montée d’un cran entre les travailleurs et leur direction. Le préavis indique que la grève débutera le lundi 30 janvier 2017 à 8h et prendra fin le mardi 31 janvier à 00h. Sur le type et les actions de protestation à mener, le SYNINFO a émis une réserve et a promis de le communiquer au moment venu.
Au nombre des revendications figurent le non recrutement sous contrat à durée indéterminée (CDI), des travailleurs ayant cumulé plus de deux ans de contrat d’activité effective, tels que le contrat d’assistant technique (CAT) et le contrat à durée déterminée (CDD) au service de la RTI, la résolution du problème lié au projet de tripatouillage des bons d’avancement indiciaires ainsi que celui du recrutement sans appel d’offres internes de nouveaux cadres et dirigeants à des postes stratégiques au sein de la RTI, alors que des compétences y existent déjà pour occuper ces postes. Ils dénoncent la délocalisation de l’infirmerie, du conseil d’administration et de la Direction commerciale et marketing (DCM) pour lesquels ces nouveaux locaux reviennent chers à la RTI, l’insuffisance des effectifs dans les centres émetteurs de la RTI et la gestion approximative et sans suivi de la redevance RTI. Et déplore enfin, l’opacité avec laquelle est gérée la scission future de la RTI et le manque de communication avec les travailleurs.
Les SG du SYNINFO, Kouadio Amonzame et de l’Intersyndicale, Yaourt Malick, en accord avec leurs militants souhaitent la prise en compte de leurs doléances avant de surseoir à leur mouvement prévu du 30 au 31 janvier prochain.

afrique-sur7.fr
Lundi 16 Janvier 2017
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 810 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 5711 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Facebook

Partager ce site