Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

Côte d’Ivoire : la justice annule la suspension du leader du parti Laurent Gbagbo

La décision de justice ivoirienne est tombée à six mois de la présidentielle d'octobre. Elle invalide la suspension du président du Front populaire ivoirien (FPI) prononcée par une faction rivale.


Le juge Ahmed Coulibaly a déclaré vendredi que le tribunal annulait toutes les résolutions.

Le parti de Laurent Gbagbo est divisé en deux factions. L’une, soutenant la candidature de Gbagbo à la tête du parti, bien que celui-ci soit emprisonné à La Haye où il attend un procès; et l’autre, celle de Pascal Affi N'Guessan président en exercice après Gbagbo mais suspendu en mars dernier.

Mamadou Sanogo, un proche N’Guessan a précisé à l’AFP qu’"interdiction" est faite aux "frondeurs" "d'utiliser le logo et le sigle du FPI et de poser tout acte au nom du FPI sous peine d'amende de 10 millions de francs CFA (15.000 euros)" à chaque infraction

"La décision est immédiatement exécutoire nonobstant l'appel", a commenté Michel Sery Gouagnon, un opposant de M. N'Guessan, qui en a confirmé les dispositions.

M. Gouagnon a également dénoncé une justice politique œuvrant au profit du "boy du roi", le président du FPI, qui est accusé par ses adversaires de collusion avec le pouvoir.

Principal parti d'opposition, le FPI est divisé en deux camps : le premier veut concourir à la présidentielle d'octobre derrière M. N'Guessan, quand le second refuse un tel scénario et fait de la libération de l'ex-président Laurent Gbagbo "le cœur de la stratégie de lutte du parti".
Lire la suite
Vendredi 3 Avril 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Wawayou le 05/04/2015 08:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La justice ''iviorienne''
n'a absolument rien à faire dans ce dossier aux affaires interne du FPI. Elle devrait se déclarer incompétente.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 810 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 5711 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Facebook

Partager ce site