Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Côte d’Ivoire : la défense relativise le rôle de Blé Goudé dans les violences

Le procès de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et de son co-accusé Charles Blé Goudé s'est poursuivi, ce lundi 19 novembre, à La Haye. Ces deux responsables sont poursuivis pour crimes contre l'humanité pour leur rôle présumé dans les violences post-électorales de 2010-2011. Les avocats de Charles Blé Goudé, ancien leader du Congrès des jeunes patriotes (Cojep), ont pris la parole pour démontrer que leur client n'était pas responsable des violences de 2010-2011. Le procureur l'accuse notamment d'avoir appelé à des actes de violences contre les militants d'Alassane Ouattara durant la crise post-électorale.


Il est 9h30. Les juges entrent dans la salle d'audience. La défense veut démontrer que son client est tout sauf un « milicien », comme le décrit le procureur. Elle soutient que Charles Blé Goudé ne collaborait pas avec les mouvements armés, tel. que le Groupement des patriotes pour la paix (GPP). Pour la défense, le procureur a mal interprété les discours de son client et donne comme exemple cette allocution prononcée le 14 décembre 2010, comme le rapporte Me Jean Serge Gbougnon.

« L’accusation occulte la partie la plus importante du discours de Mr. Charles Blé Goudé. En effet, celui-ci dit : "Vous m’avez porté un message. Je l’ai compris mais, je le répète, je ne veux pas de guerre dans mon pays. Je pense qu’on peut écouter cette situation. J’ai été nommé ministre de l’Emploi et de la Jeunesse. Ce n’est pas pour vous amener à faire la guerre ; c’est pour vous trouver du travail" », a tenu à souligner Me Jean Serge Gbougnon.

Vêtu d'une tenue traditionnelle blanche, un pagne bleu ciel en bandoulière, Charles Blé Goudé prend un air serein lorsque ses avocats expliquent qu'il n'y a pas suffisamment de preuves pour attester qu'il était à l'origine du recrutement de jeunes au sein de l'armée.
Lire la suite
Mardi 20 Novembre 2018
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 1762 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1228 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 955 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire