Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Côte d’Ivoire : l’inculpation d’un jeune imam intégriste divise la communauté musulmane


Inculpé le 13 juillet, pour « appels à la haine, à la discrimination tribale et religieuse », l’imam Aguibou Touré risque entre cinq et dix ans de prison. Une affaire sensible qui divise les Ivoiriens, y compris les musulmans.

L’imam trentenaire avait été interpellé le 3 juillet 2018 par la Direction de surveillance du territoire (DST) à Abidjan. Depuis lors, les proches de Aguibou Touré étaient sans nouvelles de lui, jusqu’à ce que le parquet se décide enfin à communiquer, dix jours plus tard. Retour sur une affaire aux nombreuses zones d’ombre.
C’est en novembre 2013 qu’Aguibou Touré fait, pour la première fois, son apparition sur les antennes de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI, média public). Il est alors présenté sous son nom d’artiste : Aguib. Son album « Un cri dans le désert » connaît un succès mitigé, mais le morceau phare « Pardon » marque les esprits de nombreux musulmans.

Très vite, le chantre musulman Aguib, beau parleur, cultivé et séducteur, devient l’« oustaze » (prédicateur) puis l’« imam » Aguib Touré. Installé à Abobo, commune populaire du district d’Abidjan, abritant une très forte communauté musulmane, il fonde la petite mosquée Al-Houda Wa Salam (Que la paix de Dieu soit avec vous) et trouve très vite son créneau : les réseaux sociaux.
Lire la suite
Samedi 21 Juillet 2018
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2019 | 219 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2019 | 1164 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 2111 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1528 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire