Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Côte d'Ivoire : l'avenir incertain d'une école unique pour féticheuses

Le Centre initiatique des komians Adjoua Messouma d'Aniansué, fondé en 1992, joue sa survie. Ne bénéficiant d'aucune aide publique et n'exigeant pas de participation financière des élèves, il espère trouver un mécène pour pouvoir poursuivre ses activités, voire s'étendre.


Côte d'Ivoire : l'avenir incertain d'une école unique pour féticheuses
Au son des tam-tams et des grelots, une dizaine de jeunes filles tout de blanc vêtues, le corps enduit de kaolin, dansent dans une cour d'Aniansué, en Côte d'Ivoire : elles sont appelées à devenir komians, des féticheuses.

Dans la culture Akan, qui concerne 25 millions de personnes essentiellement dans l'est de la Côte d'Ivoire, mais aussi au Ghana voisin dans le célèbre royaume Ashanti, les komians sont consultées pour leurs connaissances des plantes médicinales. Elles le sont aussi pour leur "pouvoir" à conjurer le mauvais sort et à prédire l'avenir. Sans leur intervention, aucune intronisation de roi, comme de chef, ne peut avoir lieu.

"La komian a un rôle sanctificateur. Elle participe à la cohésion et à la stabilité de nos régions", explique à l'AFP Pascal Abinan Kouakou, ministre ivoirien de la Modernisation de l'emploi et lui-même petit-fils de l'ancienne et célèbre komian, Akua Mandjouadja. Des milliers de femmes en Côte d'Ivoire et au Ghana exercent comme féticheuses. Un métier qui n'a rien d'héréditaire ou d'improvisé : il faut être formée.

Il n'existe qu'une seule école de formation : le Centre initiatique des komians Adjoua Messouma d'Aniansué (Cikama), fondé en 1992 et reconnu par arrêté ministériel en 2014. Il admet une vingtaine d'élèves chaque année et les forme pendant trois à sept ans à la connaissance des plantes médicinales, au règlement des litiges familiaux, mais aussi aux danses traditionnelles notamment. "On nous dit qu'on va nous aider. Mais jusqu'à présent, depuis 1992, personne ne m'est venu en aide", déplore Adjoua Messouma, la fondatrice de l'école, auprès de l'AFP. "C'est pour cela qu'actuellement j'ai envie d'arrêter, parce que parfois je reçois plus de 22 élèves, tous à ma charge", ajoute-t-elle.

Maris jaloux

Bâtie sur 1600 mètres carrés à côté d'une plantation de bois de teck, l'école des féticheuses dispose de deux sanctuaires où trônent de nombreuses statuettes. Au centre de sa grande cour, entourée de maisons, se dresse un grand manguier. Mais les murs ocre n'ont pas été repeints depuis bien longtemps et la plupart des installations se sont dégradées au fil du temps.

Outre les élèves en formation, qui vivent généralement sur place, l'école accueille en consultation de nombreux malades ou patients, souffrant de cancers, d'infertilité, de troubles mentaux, d'épilepsie... et désireux d'être soignés par des komians. Des "maris jaloux" viennent aussi y consulter "pour la stabilité dans leur couple", ou des femmes pour un "mari volage", explique Mme Messouma.


Des komians, prêtresses traditionnelles, lors d\'une cérémonie de purification d\'une femme veuve à Amélékia le 28 novembre 2018Des komians, prêtresses traditionnelles, lors d'une cérémonie de purification d'une femme veuve à Amélékia le 28 novembre 2018

À la sortie d'une consultation, une commerçante, Yvonne Ezan, explique : "On m'a diagnostiqué une appendicite que je veux soigner à l'aide de plantes." "Aidez-nous! On dort à la belle étoile. On n'a pas de dortoirs alors qu'on reçoit des dizaines de malades chaque mois...", dit Adjoua Messouma, drapée dans son pagne multicolore.
Une fois formées, les féticheuses diplômées peuvent s'installer dans leur village et y exercer, tout en conservant parfois une autre activité, comme vendeuse au marché. "Sans les komians, sans nos feuilles médicinales, certains ne seraient rien", affirme la fondatrice de l'école, qui figure en bonne place dans le livre de l'écrivain et photographe espagnol Jordi Esteva Viaje al pais de las almas (Voyage aux pays des âmes), consacré au monde animiste en Afrique.
Lire la suite
Mercredi 23 Janvier 2019
La Dépêche d'Abidjan



Arts et Cuture
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/12/2015 | 2380 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/11/2015 | 1728 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/10/2015 | 1956 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/04/2015 | 1633 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/02/2015 | 2944 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 21/02/2015 | 2502 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/01/2015 | 1975 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/01/2015 | 1826 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/11/2014 | 1620 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire



Facebook

Partager ce site