Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Côte d’Ivoire : l’adhésion de Jeannot Ahoussou-Kouadio au RHDP crée des remous au PDCI

Jeannot Ahoussou-Kouadio, président du Sénat ivoirien a officiellement rejoint le camp présidentiel, mercredi, suscitant regrets et incompréhensions au sein du PDCI, dont il était l'un des piliers. Certains cadres du parti d'Henri Konan Bédié se félicitent cependant d'un ralliement qui marque une forme de clarification.


« J’ai rejoint la famille des houphouétistes. Je vais le dire devant mes parents à Didiévi [centre] ». C’est par ces mots que Jeannot Ahoussou-Kouadio, président du Sénat, a annoncé son adhésion au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, mouvance présidentielle). Depuis quelques semaines, plusieurs articles de presse – non démentis par l’intéressé – faisaient état de son futur ralliement au camp présidentiel.

Le départ de ce pilier du PDCI, parti où il a gravi les marches de la base au sommet, jusqu’à se hisser vice-président, marque l’épilogue d’un long processus de divorce d’avec Henri Konan Bédié, dont la gestion est pointée par presque tous les barons qui ont rejoint Alassane Ouattara.
Depuis janvier, Ahoussou est sous la double pression du camp présidentiel et du PDCI. Avant qu’il ne franchisse le Rubicon, plusieurs cadres du PDCI ont tenté de convaincre Ahoussou de ne pas quitter le parti. En vain. Maurice Kakou Guikahué, numéro deux du PDCI, agissant pour le compte de son patron, avait même laissé entendre à l’ex-Premier ministre qu’il pourrait être désigné candidat de son parti, lors de la prochaine convention, dont la date n’a pas encore été fixée.

Légitimation des précédents transfuges

Après plusieurs rencontres avec le président Alassane Ouattara, Jeannot Ahoussou-Kouadio s’était engagé à militer ouvertement au RHDP. Des indiscrétions font état d’engagements réciproques entre les deux hommes, en vue de la présidentielle de 2020.

Alassane Ouattara a d’ailleurs rapidement recadré l’ex-ministre Adama Bictogo, qui réclamait avec insistance qu’Ahoussou rende le « tabouret » de la présidence du Sénat, comme l’avait fait Guillaume Soro pour la présidence de l’Assemblée nationale.
Lire la suite
Jeudi 23 Mai 2019
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 07/09/2019 | 1161 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2019 | 1846 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2019 | 1653 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 2826 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1809 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire