Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Côte d'Ivoire : destruction de 18 000 tonnes de riz avarié d'origine birmane

Le gouvernement ivoirien procédera dès le 16 avril à la destruction de 18 000 tonnes de riz avarié. D'origine Birmane, le riz a été débarqué au port d'Abidjan en mars dernier par le navire Ocean Princess. Il sera détruit au Centre de valorisation et d'enfouissement technique de Kossihouen, à l'ouest d'Abidjan.


18 000 tonnes de riz avarié d'origine Birmane, en provenance d'Asie, seront détruites en Côte d'Ivoire à partir du 16 avril, a annoncé le ministre ivoirien du Commerce, de l'industrie et de la promotion des PME, Souleymane Diarrassouba. La cargaison de ce riz débarquée au port d'Abidjan du 11 au 18 mars par le navire Ocean Princess sera détruite au Centre de valorisation et d'enfouissement technique de Kossihouen, à l'ouest d'Abidjan, selon un communiqué du gouvernement.

La cargaison a été saisie depuis bientôt un mois. «Le ministre du Commerce, de l'industrie et de la promotion des PME a procédé, le 30 mars dernier, à la saisie réelle et à la mise sous scellés, en vue de destruction, de la cargaison des 18.000 tonnes de riz d'origine birmane déchargée au Port autonome d'Abidjan du 11 au 18 mars 2019 par le navire Océan Princess, en provenance d'Asie », précise les services du ministère dans le communiqué.
Lire la suite
Lundi 15 Avril 2019
La Dépêche d'Abidjan



Économie
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 30/04/2013 | 928 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire