Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Côte d’Ivoire : accusé de tentative de coup d’État, Jean-Noël Abéhi affirme avoir protégé Ouattara

Ancien commandant proche de Laurent Gbagbo, Jean-Noël Abéhi est poursuivi notamment pour « complot contre l'État ». Lors de sa première journée d'audition, lundi au tribunal d'Abidjan, l'ancien militaire soupçonné d'avoir fomenté une tentative de coup d'État a affirmé avoir au contraire voulu protéger Alassane Ouattara.


Côte d’Ivoire : accusé de tentative de coup d’État, Jean-Noël Abéhi affirme avoir protégé Ouattara
La justice ivoirienne reproche à l’ancien militaire d’avoir tenté d’organiser, le 23 décembre 2012, une attaque contre la gendarmerie du camp d’Agban, l’un des principaux sites militaires d’Abidjan. Elle l’accuse de « complot contre l’autorité de l’État, constitution de bandes armées, vol et tentative de vol d’armes et de munitions, attentat à la sûreté de l’État, tentative de déstabilisation d’un régime constitutionnel ».

Jean-Noël Abéhi, ancien commandant du Groupement d’escadron blindé (Geb) du camp de gendarmerie d’Agban a adopté une défense plutôt curieuse, au premier jour de son audition, ce lundi 8 janvier, au tribunal du Plateau. Il s’est présenté comme le militaire déserteur qui voulait plutôt sauver le pouvoir d’Alassane Ouattara, contre d’autres militaires déserteurs, alors en exil, comme lui au Ghana. Morceaux choisis.

Réunions à Accra

"Un projet de génocide se préparait à l’ouest. L’objectif était d’exterminer les Baoulé et les Dioula"

« Je n’ai jamais voulu faire un coup d’État contre les autorités actuelles. Je n’ai jamais voulu me dédire de mon serment de gendarme. C’est le colonel Katé Gnontoa qui a réuni des militaires pendant notre exil pour déstabiliser le régime d’Abidjan », a-t-il déclaré.

Et de poursuivre : « J’ai pris part à deux réunions de cette plate-forme, à Accra. À la deuxième rencontre, le président, le colonel Katé Gnatoa nous a demandé à chacun de faire le point de ses hommes et de son armement, en Côte d’Ivoire. Le colonel a envisagé une solution militaire. »

« Un projet de génocide se préparait à l’ouest avec la création du Mouvement du Grand Ouest qui devait avoir pour base, le port de San-Pedro. L’objectif était d’exterminer les Baoulé et les Dioula. La mission du MGO devait être de créer le désarroi dans cette région de la Côte d’Ivoire. Quatorze groupes étaient constitués pour l’assaut final. Moi j’ai refusé de m’associer à cette opération. J’étais devenu l’homme à abattre » par les militaires pro-Gbagbo exilés au Ghana, a révélé Abéhi.

La vidéo de revendication du coup d’État


"En fait c’est un contre-coup d’État que je voulais faire"

Parlant de la vidéo présentée à la barre par l’accusation et dans laquelle on le voit, arborant un treillis militaire, béret rouge de commando-gendarme vissé sur la tête et affirmant : « Je me déclare à l’instant chef de l’exécutif, je dissous les institutions », l’ex-homme fort du dispositif sécuritaire de Laurent Gbagbo a eu une explication inattendue.

« Cette vidéo que j’ai sortie n’a rien à voir avec le complot contre l’autorité de l’État, a-t-il indiqué. En fait c’est un contre-coup d’État que je voulais faire contre ceux qui avaient prévu de faire un coup d’État. »
Une ligne de défense qui a fait sourire la cour. Il n’empêche, l’ancien homme fort du camp d’Agban, radié de l’armée en 2015, a argué que « prendre le pouvoir ne se résume pas à la présentation d’une vidéo. Je n’ai pas fait de réunion pour organiser des troupes pour une éventuelle attaque ».

Comment il a « sauvé » Ouattara

"Ouattara, je l’ai sauvé d’une vindicte populaire au stade Houphouët-Boigny, toujours sous Gbagbo"

L’officier supérieur est également revenu sur les circonstances dans lesquelles il aurait « sauvé » Alassane Ouattara (en novembre 2001, au stade Félix Houphouët-Boigny du Plateau) et Guillaume Soro, quand l’un était opposant à Laurent Gbagbo et l’autre chef de la rébellion, ministre de la Communication.
Lire la suite
Mercredi 10 Janvier 2018
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Bob le 15/01/2018 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment peut-on débiter pareilles stupidités comme comme ligne de défense, pour un si grand soldat qui a pourtant fait ses preuves pendant la crise poste électorale.
Comme c'est dommage!

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2018 | 774 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/05/2018 | 1046 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/03/2018 | 3800 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - Immeuble effondré à Yamoussoukro : 29 victimes recensées dont 9 décès selon Colonel Issa Sakho, Cdt… https://t.co/gsQt9xFKhn

Facebook

Partager ce site