Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Côte d’Ivoire : accord entre gouvernement et opposition pro-Gbagbo sur la Commission électorale


Côte d’Ivoire : accord entre gouvernement et opposition pro-Gbagbo sur la Commission électorale
Le gouvernement ivoirien et l'opposition pro-Gbagbo s'accordent pour mettre en place une commission électorale "consensuelle" pour la participation de tous les partis à la vie politique nationale et à l'élection présidentielle d'octobre 2015.

L'information a été donnée par le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, au sortir d'une réunion mardi à Abidjan avec des leaders de l'Alliance des forces démocratiques ( AFD), une coalition regroupant des partis de l'opposition menés par le Front populaire ivoirien (FPI) de l'ex-président Laurent Gbagbo.

"Le gouvernement travaille dans le sens de la mise en place d'une Commission électorale indépendante (CEI) consensuelle", afin de "faire participer pleinement" tous les partis à la vie politique de la Côte d'Ivoire, a déclaré Hamed Bakayoko.

"Après les échanges que nous avons, le principe d'un bureau consensuel a été acquis, à savoir que le ministre (Hamed Bakayoko) fera en sorte que le bureau qui va être mis en place puisse être consensuel avec la participation des uns et des autres," a ajouté le président du FPI, Pascal Affi N'guessan.

Pour M. Affi N'guessan, "cela signifie que les deux protagonistes à savoir le pouvoir et l'opposition soient représentés dans le bureau".

"En contrepartie, l'Alliance des forces démocratiques de Côte d'Ivoire fera sa part dans la mise en place de ce bureau consensuel", a-t-il ajouté non sans indiquer avoir souhaité "que ce consensus aille jusqu'à la présidence de la CEI".

Le FPI et ses alliés ont exprimé leur "engagement à entrer dans le jeu politique, et être des acteurs actifs, des acteurs de premier plan pour impacter le processus de réconciliation nationale".

L'AFD n'a cessé de dénoncer un "déséquilibre" au sein de la CEI réformée de 17 membres avec une "surreprésentation" du pouvoir.

Elle n'a toujours pas désigné ses deux représentants devant siéger dans la Commission, pour marquer son refus.

Xinhua
Vendredi 8 Août 2014
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 08/08/2014 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alerte !

Philippe Kouhon était heureux hier d'annoncer que notre Laurent AKOUN avait jeté l'éponge pour abandonner le président Laurent Gbagbo dans les bras des faussaires et envieux, erreur !

Ce matin, ce type nous dit encore autre chose. Comme, ils savent, les gens d'Affi qu'AKOUN ne va jamais accepter un faux consensus avec le mossi DAWA, donc il faut déstabiliser le groupe AKOUN.

Affaire à suivre avec fermeté !

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1878 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1982 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3893 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/12/2019 | 768 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/12/2019 | 802 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire