Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Côte d’Ivoire : Youssouf Bakayoko, un diplomate peu consensuel

La reconduction à la tête de la Commission électorale indépendante de Youssouf Bakayoko n'est pas du goût de tous. Et pour cause : il occupait déjà ce poste lors du scrutin le plus mouvementé de l'histoire de la Côte d'Ivoire.


Côte d’Ivoire : Youssouf Bakayoko, un diplomate peu consensuel
Ils n'en veulent pas. Le 9 septembre, en signe de protestation contre la réélection de Youssouf Bakayoko à la tête de Commission électorale indépendante (CEI), l'Alliance des forces démocratiques (AFD), qui regroupe douze partis d'opposition, dont le Front populaire ivoirien (FPI), a annoncé qu'elle suspendait sa participation et celle de ses représentants aux travaux de la CEI. Quelques jours plus tard, le FPI votait son retrait de la commission.
"Youssouf Bakayoko n'est pas crédible et il a une grande responsabilité" dans la crise postélectorale de 2010, a justifié Alphonse Douati.

À 71 ans, Youssouf Bakayoko en a, semble-t-il, vu d'autres. L'ancien ministre des Affaires étrangères de Laurent Gbagbo a donc accueilli avec philosophie ces soubresauts. "C'est regrettable, mais je pense qu'ils vont revenir à la raison, parce que le travail à faire engage tout le monde", commentait l'intéressé au lendemain de la décision de l'AFD.
Un calme qui n'a en rien étonné ses proches. "Il a cette capacité à ne pas s'énerver, à attendre que les choses s'apaisent pour réussir à imposer son point de vue", confie l'un d'eux. "Sa façon de faire rappelle celle d'Henri Konan Bédié, président de son parti, le PDCI [Parti démocratique de Côte d'Ivoire]. La ressemblance entre les deux hommes est même physique. Il a les mêmes attitudes, les mêmes silences", renchérit un fin connaisseur de la politique ivoirienne.

Koyaka originaire de la région du Worodougou, dans la moitié nord de la Côte d'Ivoire, Bakayoko est né en 1943 à Bouaké, où son père était enseignant. Titulaire d'une licence en lettres de l'université Paris-X et de plusieurs diplômes dans les domaines des relations internationales et de la défense, il fait son entrée au ministère des Affaires étrangères en 1972. Onze ans plus tard, il est nommé ambassadeur - poste qui le mènera successivement en Allemagne, en Suisse, en Autriche et en France -, avant de remporter la mairie de Séguéla, en 1990.

Lire la suite sur Jeuneafrique.com
Mercredi 17 Septembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 18/09/2014 02:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai parlé de Koyaka dans l'angle ironique, parce que nous n'avons pas d'arme mais nous avons du verbe, comme disaient il fut un moment les français « nous n’avons pas du pétrole mais nous avons des idées ». Par moments, il faut traiter certains articles par dérision. Y a kola sur la route, c'était pour le montrer du doigt avec son « goumbé. » ce Youssouf Bakayoko, qu'il n'est rien du tout.

N’oubliez pas ce conflit entre ce ... et nous, c’est la guerre de la communication, ils nous ont terrassé en disant qu’ils ont gagné et nous ne voulons pas céder... On l'a cru, ce ... et nous voilà aujourd'hui.

La renomination de Youssouf Bakayoko et non la réélection donne froid au dos, Alassane Dramane Ouattara fait de lui comme le plus grand constitutionnaliste du pays et pourtant ce ... n’a pas droit à mettre son nez dans nos affaires constitutionnelles, puisque la CEI est une institution liée au conseil constitutionnel électoral, d’où ma comparaison à l’acheteur de kola.

Nota : Attention, ça déstabilise l’effort, merci !

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2832 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3124 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3847 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3143 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6392 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5182 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire