Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Côte d'Ivoire - Yodé et Siro ont fait leur part


Côte d'Ivoire - Yodé et Siro ont fait leur part
Quand les gens de la diaspora souffrent de voir les Ivoiriens devenir progressivement étrangers dans leur propre pays et qu'ils invitent l'opposition à défendre le peuple qu'elle compte gouverner demain au lieu de subir les caprices et décisions de Ouattara, il se trouve malheureusement des compatriotes pour répondre qu'il est facile de critiquer quand on est à l'étranger et que Ouattara est si puissant qu'aucun Ivoirien vivant dans le pays ne peut critiquer son régime.

Yodé et Siro, dont l'excellent morceau "On dit quoi ?" est sorti aujourd'hui, sont-ils hors du pays ? Ont-ils attendu que Laurent Gbagbo et Blé Goudé soient de retour en Côte d'Ivoire pour dire ce qu'ils pensent de ce régime tribaliste, criminel et voleur ? Ils savent, ces talentueux et courageux zougloumen, que se faire l'écho de la souffrance et de la détresse des Ivoiriens les expose à la persécution, à la prison, voire à la mort, mais ils savent aussi qu'un homme et un peuple dignes ne peuvent indéfiniment se taire devant l'injustice, l'humiliation et la dictature.
Il est temps de suivre l'exemple de Yodé et Siro que tout patriote ivoirien devrait féliciter et protéger. On devra les soutenir lorsque le prince, se sentant offense, voudra leur faire la peau. Il faudra se solidariser avec eux parce qu’ils sont “la voix des hommes sans voix, parce qu’ils sont capables, partageant la douleur de ceux qui souffrent, de se dresser et de crier au milieu du peuple, à la face des Grands, quels qu’ils soient et quels que soient le régime et la constitution, parce qu’ils son ten mesure de se dresser entre un pouvoir aveugle et un besoin muet" (L’abbé Pierre).

Ce n'est plus le moment de trouver des arguments bidon ou des prétextes de toutes sortes pour ne pas agir.
L'inscription de certains ressortissants de la CEDEAO sur les listes électorales par le RDR, la distribution des cartes nationales d'identité à ces étrangers, les illégales nominations faites récemment au Conseil constitutionnel, le refus de revenir sur la composition de la Commmission électorale, tout cela annonce la tricherie du RDR, le 31 octobre 2020.

C'est maintenant que l'opposition, la société civile, les chefs religieux traditionnels doivent parler et agir. Sinon leur silence et leur passivité seront interprétés comme une complicité avec un régime qui veut continuer à utiliser le faux et la violence pour se maintenir au pouvoir.
Yodé et Siro, qui avaient dénoncé hier les dérives et abus de Konan Bédié et de Laurent Gbagbo, viennent de faire leur part en mettant à nu l’incompétence et l’échec du régime Ouattara. Toi qui vis au pays, vas-tu attendre le retour des Ivoiriens de l'extérieur avant de jouer ta partition ?

Jean-Claude Djéréké

Vendredi 3 Juillet 2020
La Dépêche d'Abidjan



Opinion
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 10/07/2020 | 3093 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 1578 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche D'Abidjan | 04/05/2011 | 2986 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire