Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Côte d'Ivoire : Yacou le Chinois, le voyou qui fait trembler la Maca

La Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan est tenue d'une main de fer par... un prisonnier. Derrière les barreaux, Yacou le Chinois fait la loi. Et est devenu célèbre dans tout le pays.


 Côte d'Ivoire : Yacou le Chinois, le voyou qui fait trembler la Maca
Sur les photos, il est parfois assis sur une chaise, tout de blanc vêtu, un smartphone à la main. On peut aussi le voir debout devant une télévision, une grosse montre au poignet. Ou entouré de jeunes, lunettes de soleil sur le nez, sirotant une boisson énergisante.

Sur internet, les images sont nombreuses. Sur les réseaux sociaux aussi, où certains s'arrogent déjà son surnom... Yacouba Coulibaly, dit Yacou le Chinois en raison de ses yeux bridés, est devenu une sorte de star locale dont les frasques, réelles ou fantasmées, font régulièrement les gros titres de la presse ivoirienne.

Le hic, c'est que Yacou le Chinois est en prison, plus précisément à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca), la plus grande du pays. Si sa célébrité actuelle peut paraître quelque peu surréaliste, son parcours pénitentiaire l'est tout autant. Condamné une première fois à vingt ans de détention en 2010 pour vol aggravé, il s'évade peu de temps après.

Lorsqu'il réapparaît, c'est pendant la crise postélectorale de 2011 en tant que membre des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI), loyales à Alassane Ouattara. Il prend même du galon et devient caporal.

Mais très vite, dans le quartier de Cocody, le Chinois refait parler de lui. Agressions, vols, braquages puis meurtre... Retour à la case Maca, avec de nouveau une condamnation à vingt ans ferme. Le prisonnier est incarcéré au bâtiment C, celui des criminels endurcis qui purgent de longues peines de détention. Construite en 1980, la Maca était prévue pour accueillir 1 500 prisonniers. Aujourd'hui, ils sont 4 600, selon les chiffres officiels. Une véritable ville dans la ville sur laquelle règnent Yacou le Chinois et ses lieutenants.

Lire la suite sur Jeuneafrique.com
Mardi 23 Septembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2829 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3116 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3847 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3143 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6391 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5182 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire