Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Côte d’Ivoire - Terrorisme au Burkina : La FEDABCI initie une collecte de dons pour les victimes

Le Burkina Faso est l’objet d’attaques terroristes sans précédent depuis quatre ans, et la situation ne fait qu'empirer chaque jour, au grand dam des populations sans défense et livrées à elles-mêmes. Les morts se comptent par centaines, et les déplacés par milliers.


Côte d’Ivoire - Terrorisme au Burkina : La FEDABCI initie une collecte de dons pour les victimes
C’est pour venir en aide un tant soit peu aux victimes, que la Fédération des associations burkinabè de Côte d’Ivoire (FEDABCI) a initié une collecte de dons et de fonds au profit des déplacés internes du Burkina, du fait de la crise sécuritaire.
Le lancement de cette opération a eu lieu samedi 16 novembre 2019, à Cocody, une commune d’Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire.

Pour le président de la FEDABCI, M. Sia Koudougou, les déplacés de cette crise sont désemparés et ne souhaitent que des personnes de bonne volonté entendent leurs cris de détresse, pour leur apporter le minimum vital, les besoins primaires, notamment un abri, la nourriture, des vêtements et les premiers soins que nécessite leur état.

Ainsi, consciente et soucieuse de la souffrance de leurs parents devenus vulnérables par cette situation déshumanisante, la Fedabci blessée dans son orgueil, a décidé d’entreprendre une action caritative pour soulager dans la mesure du possible, leurs parents qui ne savent plus à quel saint se vouer. « C’est le moment pour chacun de faire parler son cœur, car ça n’arrive pas qu’aux autres », a martelé Sia Koudougou.

Pour le premier responsable de la faitière des associations burkinabè en Côte d’Ivoire, la diaspora doit s’impliquer sincèrement et prendre toute sa place, dans ce processus.
« Notre pays traverse un moment difficile de son histoire. La communauté burkinabè dans sa diversité doit être solidaire. On doit taire nos querelles et penser à ce qui nous unit, parce qu’on ne pas diviser le drapeau national. Et si tel est le cas, alors on ne doit pas se battre, car tout problème à une solution. On doit accepter de s’assoir, discuter et trouver des solutions », a-t-il préconisé.

Concernant la commémoration de la fête de l’indépendance, qui sera célébrée en différé le 15 décembre prochain par la FEDABCI, à l’espace SOCOCE des II Plateaux de la commune de Cocody, il dira que c’est l’occasion pour la communauté burkinabè de défiler avec le drapeau du Faso, pour dire « ça suffit ! »

Yannick KOBO
Correspondant Permanent à Abidjan
Lundi 18 Novembre 2019
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 03/12/2019 | 1140 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 15/11/2019 | 3334 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/11/2019 | 1854 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/10/2019 | 2398 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/09/2019 | 1538 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2019 | 2087 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2019 | 1899 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire