Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Côte d'Ivoire : Restitution de plusieurs propriétés occupées de force depuis la crise

Les autorités militaires ivoiriennes ont annoncé dimanche à Bouaké (centre) la libération de plusieurs propriétés publiques et privées occupées de force depuis la crise militaro-politique.


Selon le coordonnateur de l'Opération de libération des sites, le colonel-major Ehoussou Aka, des appartements privés, locaux administratifs et sièges d'organisations non gouvernementales qui étaient occupés par des militaires et civils ont ainsi été rétrocédés à leurs propriétaires.

"Le comité note des avancées dans le traitement des dossiers. Nous négocions avec des occupants civils pour leur départ des lieux. Concernant les occupants militaires, l'état-major avait donné des instructions, et la libération se fait sans résistance", a relevé le colonel-major Aka, notant qu'une centaine de propriétés ont déjà été libérées du côté de Bouaké. "Après Bouaké, l'opération se poursuivra à Daloa dans l'ouest du pays et dans les autres régions", a-t-il précisé.

Pour le responsable du comité national de libération des sites illégalement occupés, cette action marque la normalisation de la vie sociale. "Deux ans après la crise, la normalité est de retour. La restitution des sites privés et publics occupés de force est un acte qui va contribuer à la paix et la réconciliation nationale", a estimé l'officier.

Il a de nouveau exhorté les propriétaires des sites occupés à fournir les documents administratifs afférents en vue d'entrer de manière effective en possession de leurs biens.

Lors d'une rencontre précédente, le ministre ivoirien de la Défense Paul Koffi Koffi avait assuré que le gouvernement ordonnerait de manière effective la libération des propriétés illégalement occupées.

"Il s'agit tout d'abord de faire une identification des biens à savoir domiciles, immeubles et autres, de noter la typologie, avant de procéder au déguerpissement", avait noté le ministre, insistant sur le caractère pacifique du déguerpissement. La Côte d'Ivoire sort de manière progressive de crises militaro- politiques successives au cours desquelles des soldats et des civils avaient occupé des propriétés appartenant à des personnes privées et parfois au gouvernement.

Pour les autorités ivoiriennes, l'heure de la libération des sites illégalement occupés par les hommes en armes et autres acteurs a sonné, afin de s'inscrire dans la mouvance de la normalisation après ces crises aiguës qui ont secoué le pays. Des sites tels que la cité universitaire de Williamsville ( centre d'Abidjan) et un bâtiment administratif d'Alépé (sud d'Abidjan) précédemment occupés par des soldats des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) ont été déjà rétrocédés à leurs occupants légaux sous la houlette de ces autorités qui entendent donner un "signal fort".

Xinhua
Lundi 9 Décembre 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1228 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2214 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2017 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 968 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


J'aime une vidéo @YouTube : "Tutoriel Wordpress - 29 - Les images d'en-tête" à l'adresse https://t.co/IbiHHlv0Nk.

Facebook

Partager ce site