Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Côte-d’Ivoire : Quelques brèves de l’intervention du P.M. hier devant la presse (dette, croissance….CEI)


Le Premier Ministre rassure sur la soutenabilité de la dette et l’impact positif de la croissance

Lors d’une conférence de presse tenue le 17 septembre 2018 à Abidjan, le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a rassuré les populations sur la maîtrise par le pays de son endettement et l’impact positif de la croissance de l’économie sur l’amélioration des conditions de vie des populations.

« Le taux d’endettement du pays est projeté à 42,7% à fin 2018, alors que la norme communautaire dans l’espace UEMOA est de 70%. Le gouvernement travaille à la soutenabilité de la dette, car notre objectif n’est pas d’hypothéquer l’avenir des générations futures avec un pays surendetté », a indiqué le Premier Ministre.

Le Chef du gouvernement ivoirien a souligné que « s’endetter pour réaliser des projets qui vont créer la richesse pour le pays est une bonne chose ».

Concernant la croissance économique, Amadou Gon Coulibaly a dit qu’elle a du sens et qu’elle a permis la création effective d’une classe sociale moyenne en Côte d’Ivoire. « C’est une avancée qualitative indéniable ». Poursuivant, il a révélé qu’au niveau de la structure économique, le secteur secondaire est en nette progression, comparé aux secteurs primaire et tertiaire.

Le Premier Ministre a assuré que les politiques économiques et sociales continueront d’être exécutées dans la perspective d’un taux annuel moyen de 8% sur la période 2018-2020, d’une inflation en dessous de 2%, d’un déficit budgétaire et une dette sous contrôle, tout en préservant les équilibres macro-économiques conformément à nos engagements avec le Fonds monétaire international (FMI).

Le Premier Ministre a rappelé la nécessité de garantir un environnement politique favorable à des élections apaisées en 2020 pour montrer que le pays s’est affranchi des crises politiques.

« C’est quand nous aurons des élections apaisées en 2020 et que les Ivoiriens iront voter librement et choisir leurs candidats en toute confiance, que le monde entier saura que la Côte d’Ivoire a fini avec les crises politiques. Comme il est admis aujourd’hui qu’avec le départ de l’ONUCI, nous avons la pleine capacité en matière sécuritaire », a soutenu Amadou Gon Coulibaly.

Pour le Chef du gouvernement ivoirien, le Président de la République, Alassane Ouattara, s’est engagé à réformer la Commission Electorale Indépendante (CEI) pour créer des conditions d’élections apaisées, pour conforter toute la classe politique.

Aussi, a-t-il appelé la classe politique à ne pas « chercher de problème vaille que vaille », expliquant que le pays a des défis sociaux à relever, notamment celui de l’emploi des jeunes.

Le Premier Ministre a ajouté que la compétition avec les autres pays se joue à l’heure actuelle au niveau de la stabilité politique, plutôt que sur le plan des performances économiques qui sont reconnues par tous.

« On a un pays qui a une bonne croissance et qui est respecté au plan international. On a besoin de garder une réputation à ce pays pour continuer de le rendre attractif », a conclu le Chef du gouvernement sur cette question.

Le Premier Ministre ivoirien promet une indemnisation de l’ensemble des populations impactées

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée le 17 septembre à Abidjan, le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a annoncé l’indemnisation des populations impactées par le projet de construction du 4ème pont d’Abidjan.

« Les ressources allouées pour l’indemnisation des personnes impactées par le projet de construction du 4ème pont d’Abidjan existent. Un budget de 30 milliards FCFA est disponible pour dédommager aussi bien les locataires que les propriétaires de maisons qui seront détruites », a assuré le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly.

Par ailleurs, le Chef du gouvernement a soutenu qu’il ne s’agira pas de raser Adjamé-village. « Seulement 68 habitations sont concernées par l’opération de déguerpissement qui n’interviendra qu’après l’indemnisation », a-t-il précisé. Pour lui, le projet n’est qu’à son début, car un recensement a été fait et le processus est en cours.

Amadou Gon Coulibaly a souligné l’intérêt que revêt la réalisation de cette infrastructure dans le développement de la Côte d’Ivoire.

Source : Primature
Mardi 18 Septembre 2018
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 07/11/2019 | 1592 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/10/2019 | 2324 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/09/2019 | 1462 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2019 | 2029 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2019 | 1840 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3089 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire