Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Côte d’Ivoire - Protestation contre la CEI : Le sit-in de l’ACI reporté au 23 juillet prochain

Prévu pour ce lundi 15 juillet 2019, devant le siège de la Commission électorale indépendante (CEI), le sit-in de l’Alternative citoyenne ivoirienne (ACI) a été reporté au 23 juillet prochain.
Selon la présidente de l’ACI, Pulchérie Gbalet, les autorités ivoiriennes n’ont pas donné suite à leur demande relative à l’encadrement de leur manifestation. Cette organisation de la société civile a donc décidé de mutualiser ses capacités et d’harmoniser son programme. Ainsi, l’ACI reporte son sit-in, pour s’associer à la coalition des Indignés de Côte-d’Ivoire, pour une société civile unie et forte.


À en croire la première responsable de cette organisation, ce sit-in a pour objet de demander notamment la gratuité de la carte nationale d’Identité (CNI), exiger la réforme de la CEI pour des élections transparentes, et surtout, un cadre d’échange inclusif qui permettra de résoudre tous les problèmes qui menacent les élections de 2020 en Côte d’Ivoire.
S’insurgeant contre le déficit de démocratie et la réconciliation qui n’a jamais été la préoccupation du pouvoir Ouattara, Pulchérie Gbalet dira, «Nous ne pouvons pas et nous ne devons pas continuer à dormir. Fiers ivoiriens, le pays nous appelle!», a-t-elle martelé. Et d’expliquer que la liberté d’association, de réunion et d’expression qui fait partie des droits fondamentaux et inaliénables est fortement menacée. Pour elle, nous nous acheminons à n’en point douter, vers un état policier.
Concernant la réforme de la CEI, la présidente de l’ACI révèle que les différentes consultations n’étaient juste qu’un effet d’annonce. Aux dernières nouvelles, selon elle, cette “réforme” a été faite d’une façon cavalière, excluant l’opposition significative, de même que les recommandations de l’opposition et de la société civile.
De fait, la présidente de l’ACI dénonce le fait que le gouvernement ait procédé à une recomposition plutôt qu’à une réforme, et d’avoir imposé sa CEI qui n’est pas différente de l’actuelle, si ce n’est par le nombre de membres qui est passé de 17 à 15.
Et pourtant, le gouvernement entend soumettre sa proposition contestée, ce mardi 16 juillet 2019 à l’Assemblée nationale.

De notre correspondant à Abidjan
Jacob BLAGUE


Mardi 16 Juillet 2019
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 03/12/2019 | 1775 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 15/11/2019 | 3385 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/11/2019 | 1870 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/10/2019 | 2406 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/09/2019 | 1548 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2019 | 2095 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2019 | 1908 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire