Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Côte d'Ivoire - Présidentielle 2020 : Une candidate se retire


DÉCLARATION

Depuis le 1er juillet 2020, le Parti UNCI (UNION Nouvelle pour la Côte d'Ivoire), recipissé de déclaration de Parti politique 'N 0582 /MIS / DGAT/DAG/SDVA, a investi sa Présidente Pety koutouan Annick Odile épouse ZAGO, candidate à la Présidentielle du 31 Octobre 2020. À cet effet la candidate à entrepris la tournée de collecte de ses parrainages citoyens. Le parrainage citoyen est une nouvelle donne introduite dans le code électoral comme une des conditions sine qua non de validation de la candidature à l'élection Présidentielle. Malgré le délai très court (45 jours) imposé par le code électoral pour obtenir 78 000 parrainages dans l'ensemble des 17 régions de la Côte d' Ivoire.
malgrés les conditions de mise en œuvre difficiles:
- manques d’informations des citoyens sur le parrainages.
- climat délétère.
Madame Pety Koutouan Annick Odile épouse Zago à obtenu l'ensemble de ses parrainages pour candidater à la Présidentielle d'octobre 2020.
Ce sont à ce jour, Mercredi 26 Août 2020, 78 752 parrainages obtenus sur 100 000 fiches imprimées pour l'opération.
Dont 21000 parrainages au niveau du district Autonome d' Abidjan.
Nous tenons à Rappeler que conformément au listing électoral de 2018, support de base de recherche de parrainages ( statistiques des nombres de parrainages requis par régions / districts autonomes),les parrainages requis pour le district Autonome d'Abidjan sont 18612. La candidate à obtenu 21 000 parrainages dépassant largement le nombres requis.
C'est une fierté pour la Présidente du Parti UNCI, femme Atchan ( Ebriè) native de la Région du Sud lagunaire, du district d'Abidjan.
Face à cet exploit, le Parti UNCI exprime sa reconnaissance à tous les Ivoiriens et Ivoiriennes qui ont été réceptifs à notre candidature , à notre projet de société pour la Côte d' Ivoire.Nous leur disons infiniment merci. Nous traduisons plus particulièrement notre gratitude au peuple Tchaman,peuple qui a massivement soutenu cette candidature.Nous pensons à la génération Tchagba, la génération blessoue, les jeunes de la génération gnando des différents villages tchamans.
Un leader politique sans une base électoraliste n'est pas un leader digne de ce nom.
Vous avez montré votre attachement à nos idées. Mais surtout vous confiez a la Présidente Pety Koutouan Annick Odile epouse Zago la mission d'être une voix qui compte dans notre nation.
Nous voudrions remercier également toute l'équipe pré-campagne, Les collaborateurs, collaboratrices surtout les différents collecteurs régionaux établis sur les 17 régions,ainsi que les collecteurs délégués.Quelle belle précampagne nous avons mené! Quel bel exercice de positionnement du leadership de la présidente Pety Koutouan Annick Odile Epse ZAGO. Néanmoins,malgré cet exploit, le défi relevé et les dossiers prêts, la candidate Pety Koutouan Annick Odile Epse Zago Présidente du Parti UNCI a décidé de ne plus être candidate à l'élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Ce retrait est justifié par certains éléments parmis tant d'autres:

1) Depuis le 07 Août 2020 la démocratie est foulée au pieds et agonisante dans notre nation : l'annonce du Chef de l'État de briguer un 3ème mandat au mépris de notre Constitution,le non respect de l'article 55 de la Constitution votée en 2016 qui stipule que "Le Président de la République est élu pour cinq ans au suffrage universel direct. Il n’est rééligible qu’une fois". Le Parti UNCI ne peut cautionner ce mépris de notre loi fondamentale, le viol de la Constitution, le coup d’Etat constitutionnel. Le Parti UNCI qui a pour ambition de ramener des valeurs au sein de la politique ivoirienne ne peut cautionner cette forfaiture.Aller à ces élections dans ce contexte, c'est légitimer les manoeuvres anti- démocratiques, cautionner les dérives autoritaires d' un régime s'accrochant désespérément au pouvoir.
Pour le Parti UNCI nous assistons aux prémices non pas d'une élection démocratique, mais d'un véritable "braquage politique" Ou disons tout court d'un futur "hold up électoral".

2) Depuis le 13 Août 2020 des femmes engagées en politique ont été violentées physiquement, arrêtées et emprisonnées dans les geôles de la Maca.Ces femmes politiques étaient simplement aller manifester pacifiquement les mains nues pour le respect de la constitution.
Ces femmes politiques dont la Coordonnatrice générale du gps (groupement et peuples solidaires) Anne Marie Bonifon, ainsi que 4 autres femmes, une leader de la société civile Pulchérie Edith Gbalet sont détenues dans les geôles de la MACA.

Le Parti UNCI qui fait de la promotion du leadership féminin son cheval de bataille,en adéquation avec ses valeurs et par solidarité ne peut aller à ces élections déjà biaisées.
Le Parti dénonce ces arrestations arbitraires et souhaite vivement que toutes les femmes candidates à la présidentielle se joignent à lui en suspendant leur participation aux élections d'octobre 2020.
3) Absence d'un climat apaisé.

Les événements de ces dernières semaines n'ont fait qu'envenimer le climat déjà délétère. Un climat de peur et de méfiance règne, avec des violences inter- communautaires. Les élections peuvent-elles se dérouler normalement dans de telles conditions? Les candidats pourront-ils sillonner aisément les contrées reculées sans subir de pression et de violence? Nous sommes face à une véritable impasse. Notre souhait est l'organisation d'élections justes,transparentes et équitables dans un climat apaisé.

Nous déplorons ce recul démocratique flagrant qui nous conduit inéluctablement vers une impasse dont nul ne peut mesurer les conséquences tant sur le plan politique que social.
Il n'est pas encore trop tard, le dialogue peut être enclenché entre les différents Partis politiques (parti au pouvoir et opposition) et les composantes de la vie publique ( Gouvernement, Société civile...).

Nous interpellons le pouvoir en place ainsi que l'opposition à faire preuve de retenue.Les discours guerriers et les menaces n'ont pour effet que de jeter l' huile sur le feu.
Nous appelons plus particulièrement le pouvoir à mettre fin à toute répression contre l'opposition et contre les populations aux mains nues.

Nous appelons au retour de tous les exilés, à la mise en œuvre d'un forum de réconciliation dès 2021,car le pays a besoin de se réconcilier avec ses fils et filles.La Côte d'Ivoire,notre très chère patrie a besoin d'une "union nouvelle" pour amorcer le développement.
Seul l'intérêt du peuple ivoirien doit primer. VIVE la Côte d'Ivoire
Dieu nous bénisse!

Fait à Abidjan le 23 Août 2020
La Présidente Pety Koutouan Annick Odile epouse Zago
contact: +225 46 86 20 08 / +225 09 00 60 91
Mercredi 26 Août 2020
La Dépêche d'Abidjan



Politique
Notez

Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 04/09/2020 | 134 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 04/09/2020 | 123 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 03/09/2020 | 124 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 27/08/2020 | 154 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2020 | 131 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2020 | 160 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2020 | 114 vues
00000  (0 vote)