Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Côte d’Ivoire: Pr Bamba Moriféré s’adresse à Alassane Ouattara

Dans une Déclaration officielle, le Pr Bamba Moriféré a dressé le bilan de M. Alassane Ouattara dans une Côte d’Ivoire encore déchirée par les crises successives de 2002 et surtout 2010-2011.


Le Pr Bamba Moriféré a d’abord parlé du contexte:

» Notre Pays la Côte d’Ivoire vient de vivre à travers les élections législatives du 18 décembre 2016, une autre page critique de son histoire récente. Ces élections intervenaient dans un contexte délétère, marqué par une violente contestation élevée par le Peuple Ivoirien et les partis politiques de l’Opposition contre le projet du Chef de l’Etat, d’imposer à la Côte d’Ivoire, une Constitution non consensuelle et antidémocratique.

Dès le 30 juin 2016, les forces politique du changement, alors réunies au sein du Collectif de l’Opposition Démocratique, CODE, avaient par leur déclaration historique contre le projet de Nouvelle Constitution, lancé une croisade pour le retrait pur et simple de ce texte qui met gravement en péril l’avenir de la Côte d’Ivoire. Les membres du CODE rejoints par la suite par plusieurs autres organisations et personnalités politiques éprises de démocratie et déterminées à combattre le régime d’Alassane Ouattara, ont poursuivi au sein de la Coalition du Non et du Front du Refus, la lutte pour le retrait de ce projet inique.

S’il est besoin de le rappeler, ces élections législatives étaient organisées par une CEI décriée pour son illégalité et sa partialité par les forces de l’Opposition. Cette même CEI a été déclarée, partiale et non indépendante par la Cour Africaine de Justice le 18 novembre 2016. Ces élections en conséquence sans crédibilité, ni légitimité, ne pouvaient constituer un enjeu majeur pour les partis de l’Opposition, même si par ailleurs certains de ses membres y ont pris part à titre individuel.

Ces élections se sont donc tenues dans un contexte illégal où la Constitution a fait l’objet d’un désaveu sans précédent dans les urnes. Au moment où s’achève cette consultation électorale imposée par le Pouvoir à bout de souffle d’Alassane Ouattara, la Coalition du Non voudrait faire un certain nombre de constats « , a t-il planté comme décor.

Ensuite, il est passé à une analyse de la situation politique ivoirienne:

» Le premier fait marquant est le taux de participation dérisoire de ces élections que le Pouvoir, comme à son habitude a manipulé à la hausse. En réalité, la plupart des observateurs de la vie sociopolitique ivoirienne situent autour de 7% le taux de participation réel, qui ressemble comme à s’y méprendre, à celui du référendum constitutionnel d’octobre dernier. Ce taux constitue donc un second désaveu cinglant au régime autocratique et antidémocratique d’Alassane Ouattara.

En second lieu, il faut noter la fraude massive et une manipulation des résultats dans nombre de circonscriptions où les barons du régime ont été battus dans les urnes et ce malgré les manœuvres d’intimidation et les chantages en tout genre utilisées de manière inique et illégale pour annuler les candidatures d’indépendants.

A travers ces élections législatives, le Peuple de Côte d’Ivoire a une nouvelle fois refusé de se faire complice d’un simulacre d’élections législatives que le Pouvoir autocratique et dictatorial d’Alassane Ouattara a voulu imposer à la Nation Ivoirienne.

En somme, pour la Coalition du Non, ces élections ainsi que les institutions qui en découlent sont dénuées de toute légitimité.
Il est par ailleurs important de remarquer que depuis la campagne contre le Référendum et jusqu’aux élections législatives, l’Opposition a donné la preuve de sa capacité à s’unir pour concevoir et réaliser en parfaite communion avec le Peuple, la lutte contre les grands fléaux que la gouvernance d’Alassane Ouattara fait peser sur notre Pays (…) « , a t-il précisé avant de lancer un appel.

« Les semaines et les mois à venir devront être pour toutes les forces démocratique et patriotique, pour toutes les forces de progrès et pour chaque ivoirien soucieux de l’avenir de la démocratie en Côte d’Ivoire, un temps de rassemblement et de renforcement de nos options de lutte (…) : le retrait et l’abrogation de la Constitution du 30 octobre 2016, le rétablissement des libertés démocratiques, la libération des leaders politiques injustement incarcérés, le retour sans condition au Pays des exilés, la véritable réconciliation nationale et la fin de l’accaparement du patrimoine économique de la Nation par la famille Ouattara.

A cet effet, la Coalition du Non lance un appel solennel et patriotique à tous les ivoiriens à toutes les forces de progrès (…)

Face à la fuite en avant et à l’aveuglement débridé du régime d’Alassane Ouattara, l’heure décisive de la résistance a sonné pour le Peuple Ivoirien.

Vive la Côte d’Ivoire nouvelle réconciliée et prospère.

Fait à Abidjan, le 29 décembre 2016

POUR LA COALITION DU NON LE PRÉSIDENT

Prof BAMBA MORIFERE «

Source : afrique-sur7.fr
Lundi 2 Janvier 2017
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1221 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2214 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2017 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 968 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


J'aime une vidéo @YouTube : "Tutoriel Wordpress - 29 - Les images d'en-tête" à l'adresse https://t.co/IbiHHlv0Nk.

Facebook

Partager ce site