Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Côte d’Ivoire - Municipales à Bassam : Moulot appelle les électeurs à « confirmer » sa victoire au match retour


Jean-Louis Moulot, tête de liste du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, coalition au pouvoir), pour l’élection des conseillers municipaux à Grand-Bassam (25 Km au Sud-Est d’Abidjan), a appelé samedi les électeurs à « confirmer » sa victoire, à l’occasion de la reprise du scrutin le 16 décembre prochain.
[Img : Municipales à Bassam: Moulot appelle les électeurs à « confirmer » sa victoire au match retour]

M. Moulot qui s’exprimait lors d’un meeting de lancement de campagne, à Moossou, un quartier de la cité, à la faveur de la reprise des élections municipales à Brand-Bassam, a affiché sa détermination à conforter sa majorité électorale face au maire sortant, Philippe Ezaley, son principal rival.

« Il s’agit de confirmer la victoire que vous population de Grand-Bassam, vous nous avez déjà donnée. Cette élection est une élection pour la confirmation, pour dire que vous n’acceptez pas qu’on bafoue le choix que vous avez fait, qu’on dise que vous êtes des tricheurs ou des menteurs », a dit M. Moulot.

Devant des centaines de personnes, ce jeune cadre de Grand-Bassam, a reçu la bénédiction du roi de Moossou, Nanan Kanga Assoumou. Dans son projet de société, il prévoit apporter une transformation structurelle de cette cité historique, déclarée patrimoine mondial de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture est une institution spécialisée de l’Organisation des Nations unies (Unesco).

« Le match aller, on a gagné 1-0, mais comme les gens sont têtus, on va leur envoyer un message plus clair cette fois-ci. Ce match retour sera 3-0, sans débat, sans discussions (…) et sans ambages pour qu’il n’ait pas de doute », a-t-il lancé.

M. Moulot a ironisé qu’il s’agit, en outre, de montrer au travers des urnes que leur principal adversaire représente « qu’une poignée d’individus qui sont 20 ou 30 (personnes) qui font beaucoup de bruits pour faire croire à Abidjan qu’ ils ont la majorité ici à Bassam ».

« On a gagné le match aller et certains sont allés pleurer à Abidjan, on les a vu pleurnicher sur les réseaux sociaux pour refuser leur défaite. Ils ont tellement pleuré que les juges ont eu pitié et ont dit, on vous donne un match retour », a-t-il ajouté.

Il a assuré que ce match retour, son équipe « l’aborde avec sérénité » tout en comptant sur la population, rapportant avoir eu beaucoup d’appels de parents et d’amis après l’annulation du scrutin par la Chambre administrative de la Cour suprême, en charge du contentieux électoral.

M. Moulot a promis par ailleurs une « victoire écrasante ». Selon lui, ce vote a permis de voir le visage des uns et des autres à Grand-Bassam. Il a appelé à ne pas voir une quelconque délégation au quartier France, un fief de M. Ezaley, « apporter quelque soutien à quelqu’un qui a perdu ».

« Cette élection n’est pas pour la politique, c’est une élection pour le développement », a soutenu Jean-Louis Moulot, rapportant avoir déjà initié par le biais du ministère de la Promotion de la jeunesse et de l’emploi, le financement de centaines de projets jeunes. Et ce, dans la discrétion.

Le candidat du Rhdp avait à ses côtés quelques membres du gouvernement. Kobenan Adjoumani, porte-parole principal de la coalition au pouvoir, a pour sa part annoncé qu’il allait poser ses valises à Grand-Bassam aux fins de « sillonner les quartiers pour confirmer la victoire » de M. Moulot.

Était également présents à ce meeting de lancement de la campagne pour les élections municipales partielles de Grand-Bassam, Mamadou Touré, porte-parole adjoint du Rhdp et M. Aka Aouélé, ministre de la Santé et de l’hygiène publique.

La Cour suprême a ordonné la reprise du scrutin à Grand-Bassam à la suite d’un recours de M. Ezaley, candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, ex-allié au pouvoir) qui dénonçait une fraude. La campagne entamée ce samedi s’achève le 14 décembre, avant le vote prévu le 16 décembre 2018.

APA
Lundi 10 Décembre 2018
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 07/09/2019 | 1205 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2019 | 1859 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2019 | 1672 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 2853 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1833 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire