Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Côte d'Ivoire : Message de nouvel an 2020 de Son Excellence Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA.


Ivoiriennes, Ivoiriens,
Mes Chers Compatriotes

Dans quelques heures nous entrerons dans l’année 2020, année particulièrement importante et attendue par l’ensemble des ivoiriens, en raison du scrutin présidentiel qui a lieu en octobre prochain.


Il reviendra au peuple souverain de Côte d’Ivoire d’exprimer son droit légitime de dévolution du pouvoir d’État en faveur de l’opinion politique majoritaire, dans un environnement que je souhaite, vivement, apaisé.

Mes chers compatriotes, un tel environnement se prépare et se consolide minutieusement par l’action conjointe de toutes les forces sociales et politiques de la nation.

A ce jour, je note qu’aucun progrès significatif n’a été effectué par le gouvernement en termes de réponse efficace aux dérives constatées et dénoncées, régulièrement, par mes soins.

A ce propos, toute l’année 2019, j’ai dénoncé l’instrumentalisation de la justice par le pouvoir exécutif. Cela met en péril les droits humains du justiciable et rabaisse l’état de droit et la démocratie.

En témoignent la condamnation, par contumace, de Noël Akossi BENDJO, contraint à un exil pour des faits non fondés et celle de Jacques MANGOUA, pour délit imaginaire.

Je note, également, le refus du gouvernement de créer les conditions propices à un scrutin présidentiel apaisé, malgré les interpellations faites par les partis politiques de l’opposition significative, membres de la Coalition pour la Démocratie, la Réconciliation et la Paix(CDRP), dont j’assure la présidence de la Conférence des Présidents, depuis le 28 novembre 2019.

Au plan social, j’ai également mis en exergue un ensemble de faits sociaux, tels que l’orpaillage clandestin, la fraude sur la nationalité ivoirienne et l’insécurité grandissante en milieu rural et urbain.

Ces faits constituent une menace sur la Paix sociale et la cohésion nationale.

Enfin, au plan économique, j’ai rappelé la paupérisation accrue des masses paysannes en raison de la baisse des revenus des principaux produits de rente que sont le cacao, le café et l’hévéa, faute d’une stabilisation efficace.

Cela s’est traduit par une tendance baissière du taux de croissance du PIB qui est passé de 8,2% en 2016 à 7,4% à fin 2018 et un accroissement du niveau du chômage dont le taux se situe entre 70 et 90% de la population active.

Chers ivoiriens, ce bilan, peu reluisant, impose au PDCI-RDA, aux partis politiques membres de la coalition CDRP et leurs alliés de EDS un engagement politique soutenu sur le terrain au cours de l’année 2020.

L’engagement et la détermination du personnel politique de nos partis respectifs permettront une mobilisation de nos militants pour une victoire certaine à l’élection présidentielle d’octobre 2020.

Qu’il me soit, ainsi, permis de féliciter les Présidents et les militants des partis politiques de l’opposition qui forment avec le PDCI-RDA cette coalition.

Désormais, nous disposons d’un instrument politique plus vaste pour agir sur le terrain politique en symbiose et en complémentarité avec la plateforme EDS .

En effet, au regard du contexte actuel, nous devons être solidaires pour obtenir les meilleures conditions d’organisation de l’élection présidentielle d’octobre 2020.

Ces conditions, Chères Sœurs et chers frères sont l’acceptation par le pouvoir exécutif de l’ouverture urgente d’un dialogue politique constructif avec l’opposition significative pour adopter, les mesures garantissant la tenue d’un scrutin présidentiel juste et transparent.

Ces mesures concernent principalement la révision de la loi promulguée portant création de la commission en charge des élections et la gratuité de l’acquisition des nouvelles cartes nationales d’identité, avec la prorogation du délai de validité, au-delà de 2020, de celles arrivées à expiration.

Cette gratuité s’impose, en raison des charges élevées pour l’obtention des pièces administratives nécessaires à l’établissement de la carte nationale d’identité.

Cependant, ces conditions seules ne suffisent pas pour garantir un environnement apaisé pour l’élection présidentielle d’octobre 2020.
C’est fort donc de cela que j’appelle, à l’occasion du présent message à la nation de nouvel an, à la mobilisation les partis membres de la Coalition pour la Démocratie, la Réconciliation et la Paix, ceux de la plateforme EDS et l’ensemble des forces vives de la nation.

Nous devons œuvrer à la reconstitution des ressorts sociaux indispensables à la cohésion nationale pour le triomphe de la démocratie et de l’état de droit.

En conséquence, il nous revient de nous déployer sur le terrain pour encadrer, organiser et accompagner nos braves populations dans l’acquisition de toutes les pièces requises afin qu’elles puissent exprimer leur droit de vote, lors du scrutin présidentiel à venir

Aux structures opérationnelles et aux membres des instances statutaires du PDCI-RDA, je vous instruis d’exécuter diligemment toutes les activités décidées lors des dernières réunions du bureau politique.

Enfin, chers membres des instances du parti, intrépides secrétaires généraux de section, vaillants Présidents des comités de base, Présidentes et Présidents des structures spécialisées, militantes et militants, je vous exhorte à entretenir constamment la flamme du parti sur le terrain, car 2020, année électorale, est l’année de tous les sacrifices à consentir par tous pour la victoire du PDCI-RDA et de ses alliés que sont la CDRP et EDS.

Je vous sais fidèles, loyaux et déterminés pour nous assurer une reconquête effective du pouvoir d’État en octobre prochain.

Cette victoire requiert:
- une vigilance permanente sur le terrain politique;
- une mobilisation exceptionnelle lorsque cela l’exige, comme nous l’avions démontrée les 14 septembre et 19 octobre 2019;
- une cohésion sans faille pour nous assurer une victoire éclatante à l’élection présidentielle d’octobre 2020, en vue de rendre la souveraineté au peuple de Côte d’Ivoire,
- un calme et une détermination, sans jamais céder aux manœuvres d’intimidations, de provocations, en tout genre, d’où qu’elles viennent, car les valeurs qui fondent notre ambition pour la Côte d’Ivoire nous imposent, uniquement, le dialogue constructif comme moyen pour résoudre tous les différends politiques en liaison avec les tenants du pouvoir exécutif.

Sur ce, je voudrais souhaiter aux ivoiriens, aux ivoiriennes, à tous ceux qui vivent sur le territoire national, aux peuples et aux pays amis de la Côte d’Ivoire une bonne et heureuse année 2020.

Que l’année 2020 soit, pour l’ensemble de nos concitoyens, une année de bonheur partagé, de prospérité, de santé, de dialogue constructif, de paix définitive et d’épanouissement dans leurs activités économiques, politiques et sociales respectives.

Oui, chers ivoiriens ce dialogue constructif et cette paix définitive que j’appelle, sans relâche, est l’unique socle de la réconciliation nationale et de l’établissement d’un nouvel ordre économique, social et politique, à même de nous garantir la protection des libertés publiques individuelles et collectives, fondement essentiel de l’état de droit, de la démocratie participative et apaisée .

Longue et longue vie au PDCI-RDA !
Victoire du PDCI-RDA à l’élection présidentielle d’octobre 2020, tel est mon souhait ardent !

Je vous remercie.



Fait à Daoukro, le 31 Décembre 2019

Henri Konan BEDIE

Président du PDCI-RDA
Mercredi 1 Janvier 2020
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 980 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2361 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1436 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1589 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 2978 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire