Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Côte d’Ivoire : Mamadou Koné, un proche de Ouattara, nommé président du Conseil constitutionnel


Côte d’Ivoire : Mamadou Koné, un proche de Ouattara, nommé président du Conseil constitutionnel
Mamadou Koné, proche d'Alassane Ouattara comme de Guillaume Soro, ancien ministre de la Justice de Laurent Gbagbo, a été nommé président du Conseil Constitutionnel. Un poste clé dans la perspective de la présidentielle d'octobre 2015.

Jusque là président de la Cour suprême (depuis l'accession d'Alassane Ouattara au pouvoir en mai 2011), Mamadou Koné a été nommé mardi 3 février à la tête du Conseil constitutionnel selon un décret lu par le secrétaire général de la présidence, Amadou Gon Coulibaly. Dans la perspective du scrutin présidentiel prévu en octobre 2015, cet ancien ministre de la Justice sous Laurent Gbagbo (de décembre 2005 à décembre 2010, pour le compte des Forces nouvelles de Guillaume Soro) dirigera une institution clé du processus électoral ivoirien.

Lire la suite
Mercredi 4 Février 2015
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez


1.Posté par Pierre Akossia le 04/02/2015 00:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Francis Wodié a été brave de ne vouloir pas accepter de modifier l'article 35 de la constitution qu'Alassane lui demandait, d'où conflit d'intérêt et de compétence, respectivement entre Alassane et Wodié.

En un mot, l'article 35 de la constitution n'autorise que les ivoiriens à pouvoir se présenter aux élections présidentielles, c'est une protection d'identité nationale en matière d'éligibilité présidentielle.

Monsieur Alassane Dramane Ouattara nous a fait savoir qu'il est ivoirien, alors, de quoi il se plaint de cet article 35 de la constitution non modifiable.

Monsieur Alassane Dramane Ouattara qui est en ce moment protecteur de la république dont la constitution, pourquoi voudrait-il modifier l'article 35 de la constitution pour donner droit à tout parvenu à être candidat chez lui en Côte d'Ivoire ?

C'est comme ouvrir une boîte de Pandore. Est-ce acceptable une telle modification de l'article 35 de la constitution par un ivoirien, sinon, ne serait-ce qu'illégalité constitutionnelle.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2832 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3123 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3847 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3143 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6392 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5182 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire