Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

Côte d’Ivoire : « Les populations ne comprennent pas toujours l’intérêt du référendum sur la nouvelle Constitution »

26 localités visitées, quelque 520 agents déployés et des centaines de livrets et dépliants distribués : l'association Civis-Ci (Citoyens & Participation) sillonne la Côte d'Ivoire pour expliquer aux populations les enjeux du référendum sur la nouvelle Constitution avant le vote, dimanche 30 octobre. Interview avec Christophe Kouamé, le président de cette association.


Entre incompréhension des populations et politisation des débats, celui-ci décrit une ambiance de campagne particulière.

Jeune Afrique : Lorsque vous vous rendez sur le terrain pour expliquer le projet de nouvelle Constitution, que vous disent les électeurs rencontrés ?

Christophe Kouamé : Les populations en voie de paupérisation ne comprennent pas toujours l’intérêt de cette réforme. Pour elles, l’urgence est avant tout de faire en sorte qu’elles puissent manger tous les jours.

Certains ne comprennent pas non plus l’intérêt de créer un Sénat, de créer un poste de vice-président. Pour eux, cela coûtera de l’argent, des fonds qui pourraient être investis pour lutter contre la pauvreté. D’autres électeurs rencontrés ne savaient même pas qu’un référendum sur la Constitution aura lieu ce dimanche 30 octobre.

Le débat semble de plus en plus politisé entre le camp du « oui » et celui du boycott. Le constatez-vous sur le terrain ?

Nous sommes dans un pays encore divisé, le débat autour du référendum commence à être trop orienté. On dit aux populations d’aller voter « oui » pour la paix, et donc certains pensent que s’ils votent « non », ils voteront contre la stabilité, contre la paix, ce qui complique notre travail de pédagogie sur le terrain. La politisation du scrutin est trop importante et certains perdent de vue le véritable enjeu.
Lire la suite
Vendredi 28 Octobre 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 805 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 5707 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Facebook

Partager ce site