Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Côte d'Ivoire - Les exactions continuent : Le chef du village de Kouassililié (Lakota) a une jambe coupée




Dans la nuit du vendredi 08 au samedi 09 Septembre 2012, des éléments de FRCI (Forces Républicaine de CI ) ou Force tribale Pro Ouattara, fortement armés ont fait irruption dans le village de Kouassililié dans le canton de Goudouko Département de Lakota.
Le chef du village Kouassi Jules a eu une jambe coupée. Je dis bien coupée , sectionnée par les éléments FRCI et est actuellement entre la vie et la mort ,dans le coma.
Mr Dago Pierre a été attaché à un arbre en signe de croix et frappé tout simplement parce que son fils qui est membre du COJEP (Congrès des jeunes patriotes) de Charles Blé Goudé est fortement recherché par les FRCI. Depuis l’avènement de Ouattara au pouvoir en Cote d’Ivoire ,tous ces crimes se déroulent quotidiennement dans l’indifférence coupable et du silence complice de l’Onuci(Opération des Nations Unies en CI ) ,des organisations nationales et internationales de défense des droits de l’Homme.

Steve Beko
Mardi 11 Septembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Contributions
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite