Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Côte d’Ivoire - Le camp Ouattara se ridiculise : Voici la poignée de prétendues victimes de la crise post-électorale du camp Ouattara


Une poignée d’individus se présentant comme des victimes de la crise postélectorale de 2010 du camp Ouattara au tribunal de première instance d’Abidjan.
Une poignée d’individus se présentant comme des victimes de la crise postélectorale de 2010 du camp Ouattara au tribunal de première instance d’Abidjan.
Une poignée d’individus se présentant comme des victimes de la crise postélectorale de 2010 se sont produits en spectacle, hier (lundi-ndlr), devant les locaux du tribunal de première instance d’Abidjan. Ces curieux manifestants aux motivations douteuses, conditionnés et encadrés par les cinéastes du régime Ouattara, disaient protester contre la décision rendue le 3 juin dernier par les juges de la Cpi dans l’affaire le procureur contre Laurent Gbagbo. Ces juges de la Chambre préliminaire I, faut-il le rappeler, avaient estimé que la procureure et son bureau n’avaient pas de preuves suffisantes pour justifier un procès contre Laurent Gbagbo. Cette décision qui pourrait présager de la libération de l’ex président ivoirien, déchu par l’armée française le 11 avril 2011 et injustement détenu à la Cpi, a semé la débandade dans le camp Ouattara. Désappointé et fortement perturbé à l’idée que Gbagbo va bientôt rejoindre la Côte d’Ivoire, le régime Ouattara a décidé de s’agiter en espérant faire pression sur la Cpi. La mise en scène d’hier procède de cette agitation puérile visant à obtenir coûte que coûte l’emprisonnement d’un adversaire politique redouté. Mais, comme toutes les autres initiatives mal fondées et aux objectifs sinistres qui ont été prises par le régime Ouattara depuis le transfèrement du président Gbagbo à la Cpi, la manifestation d’hier s’est soldée par un échec retentissant. L’indice palpable de l’échec réside dans le nombre de manifestants. Soro Alphonse, visiblement en mal de publicité et qui peine à se forger une âme de mobilisateur, s’est retrouvé au Plateau avec une poignée de manifestants (moins de 200 personnes). Le ridicule transparaît également dans la cause défendue par ces pseudo-victimes de la crise postélectorale. Comment peut-on demander à la Cpi de coller un procès à Gbagbo alors même que le parquet est incapable de fournir la moindre preuve de sa responsabilité dans la commission des crimes ? De ce point de vue, l’action de ce groupuscule de partisans manipulés du clan Ouattara qui veut dicter ses desiderata à la juridiction internationale est apparue incongrue aux yeux de nombreux observateurs. Enfin, la clique à Soro Alphonse restera ridicule tant qu’elle continuera de faire croire au monde entier que les victimes de la crise postélectorale (environ 3000 morts dont 1000 civils partisans de Laurent Gbagbo massacrés à Duékoué) qui a opposé l’armée régulière aux forces pro-Ouattara se comptent dans le seul camp Ouattara.

Jean Khalil Sella in Notre Voie
Mercredi 19 Juin 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1177 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2212 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2017 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 968 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


La politique ivoirienne est sale En politique, comme dans toutes les compétitions (artistique, sportive…), on ne fa… https://t.co/7Xn2BXCRRO

Facebook

Partager ce site