Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Côte d'Ivoire : L'argent se faisant rare, les Ivoiriens ont du mal à offrir un jouet à leurs enfants

Des grandes surfaces à l'étalage des marchés communaux du District d'Abidjan, les parents sont contraints de marchander fort pour offrir un jouet à leur progéniture dans le cadre de la fête de Noël à cause de la crise sévit.


Côte d'Ivoire : L'argent se faisant rare, les Ivoiriens ont du mal à offrir un jouet à leurs enfants
« Nous sommes obligés d'offrir des jouets à nos enfants parce c'est Noël. Cependant, les prix sont hors de notre portée. Pour un pays qui sort de crise post-électorale dont l'argent circule peu, c'est pénible pour nous, parents » fulminent dame Rosalie K. Cette dernière que nous avons rencontrée dans un supermarché à Abidjan Plateau, fut, au regard des prix des jouets hors de sa portée, contraint d'aller marchander au grand marché de la commune d'Adjamé. « Je viens de faire le tour de trois grands magasins spécialisés dans la vente de jouets, les prix sont hors de ma bourse. Pour mes trois enfants, je suis obligée d'aller voir au grand marché d'Adjamé, là où on peut discuter des prix », soutient-elle avant de s'engouffrer dans un taxi communal en piteux état.

Dame Salimata O. qui sortait aux environs de 11 heures d'un des supermarchés les mains chargées de jouets : « Noël, c'est leur fête. Il faut faire plaisir aux enfants ». Pour cette habitante de Cocody-Riviera, les prix sont abordables : « il y a de bons jouets, c'est-à-dire, des jouets éducatifs. Quant à leur prix, ils sont abordables. Chaque parent doit pouvoir offrir ce qui est bon à son enfant ». En écoutant cette habitante d'un quartier huppé d'Abidjan, on a l'impression qu'elle semble ignorée la crise qui sévit en Côte d'Ivoire. « Je sais que la crise est là, mais chacun doit faire des efforts pour ses enfants...» recommande-t-elle.

D'ailleurs, elle est vite interrompue par Marcelin K. Yao. « J'ai l'impression que vous ne vivez pas à Abidjan, particulièrement en Côte d'Ivoire. Un pays où l'argent ne circule pas. Comment voulez-vous que les parents puissent offrir des jouets chers à leurs enfants ?» se demande-t-il. Qui poursuit : « il faut plus tôt louer les parents qui se saignent pour offrir à leur progéniture des jouets en cette période délicate où l'argent fait défaut ».

Comme on le voit, offrir des jouets à ses enfants pour Noël 2012 en Côte d'Ivoire est devenu un casse-tête chinois pour les parents.

Junior B. Stéphane in Lebanco.net
Lundi 24 Décembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2778 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3015 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3818 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3124 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6359 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5163 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire