Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Côte d’Ivoire - Grève de la faim du député Lobognon : Le groupe parlementaire Rassemblement s’insurge contre le refus de l’Exécutif de laisser le médecin avoir accès à son patient(déclaration)


Côte d’Ivoire - Grève de la faim du député Lobognon : Le groupe parlementaire Rassemblement s’insurge contre le refus de l’Exécutif de laisser le médecin avoir accès à son patient(déclaration)
Par courrier en date du 16 juin 2020, le député Alain LOBOGNON a saisi le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, pour dénoncer d’une part, les conditions exécrables de sa détention et, d’autre part demander sa libération. Faute de quoi, il entamerait une grève de faim à compter du 1er juillet 2020.
Face au silence du Ministre de la Justice, le Député Alain LOBOGNON a effectivement entamé sa grève de faim.
Il convient de rappeler que depuis le 23 décembre 2019, une vingtaine de cadres et militants du Mouvement politique « Générations et Peuples Solidaires » en abrégé GPS, dont cinq députés du Groupe Parlementaire Rassemblement, ont été arrêtés et sont détenus dans différentes prisons de la Côte d’Ivoire. Ces arrestations ont été opérées au mépris de leurs immunités parlementaires.

Ces détentions se poursuivent en dépit de l’Arrêt de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) du 22 avril 2020, qui demande la libération de tous les prisonniers incarcérés à la suite des événements du 23 décembre 2020 et la suspension de toutes les poursuites à leur encontre.
Il en va de même pour la décision du 29 mai 2020 du Comité des Droits de l’Homme de l’Union Interparlementaire (UIP), qui demande le respect absolu de l’immunité des parlementaires et, par conséquent, la libération des députés ivoiriens incarcérés.

Relativement à la grève de faim du député Alain LOBOGNON, le Groupe Parlementaire Rassemblement s’est astreint à la retenue jusqu’à présent, en espérant que le gouvernement ivoirien aurait fait preuve, pour une fois, d’humanisme.
Face donc au silence du Gouvernement ivoirien et constatant le refus de l’Exécutif de laisser le médecin du parlementaire avoir accès à son patient pour lui prodiguer des soins que nécessite son état de santé, le Groupe Parlementaire Rassemblement prend à témoin la communauté nationale et internationale sur les graves dangers que font peser sur la vie de Monsieur Alain LOBOGNON sa détention continue et la grève de faim qu’il a entamée depuis le 1er juillet 2020. Le député Alain LOBOGNON souffre déjà de pathologies chroniques qui font de lui un sujet à haut risque pour la pandémie de la Covid 19 dont les prisons ivoiriennes sont devenues les nouveaux foyers de contamination et de propagation.
En conséquence et afin d’éviter au député Alain LOBOGNON un sort funeste, le Groupe Parlementaire Rassemblement exhorte le Président de la République, chef de l’Exécutif, à honorer l’engagement pris devant le peuple souverain de Côte d’Ivoire lors de sa prestation de serment, de respecter et de défendre fidèlement la Constitution, de protéger les droits et libertés des citoyens.

Le Groupe Parlementaire Rassemblement voudrait rappeler également au Gouvernement les termes de l’article 2 de la Constitution ivoirienne du 8 novembre 2016 qui dispose que « la personne humaine est sacrée. Les droits de la personne humaine sont inviolables. Tout individu a droit à la dignité humaine... ».
Le Groupe Parlementaire Rassemblement s’associe à la famille biologique du député Alain LOBOGNON pour exprimer sa reconnaissance et ses remerciements aux Groupes Parlementaires qui ont marqué leur soutien et leur solidarité à l’égard de notre collègue. Il invite, en outre, les autres Groupes parlementaires de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire à faire preuve de plus de solidarité et d’entraide envers leurs collègues en ces moments sombres de l’histoire de l’institution parlementaire de notre pays.
Le Groupe Parlementaire Rassemblement se réserve enfin le droit de saisir toutes les Organisations de défense des Droits de l’Homme afin d’obtenir le respect des droits de ses membres détenus.

Fait à Paris, le 6 juillet 2020
Pour le Groupe Parlementaire Rassemblement
Le Vice-président

ISSIAKA Fofana
Mercredi 8 Juillet 2020
La Dépêche d'Abidjan



Politique
Notez

Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 22/11/2020 | 122 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 16/11/2020 | 164 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 04/10/2020 | 311 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 04/09/2020 | 194 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 04/09/2020 | 296 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 03/09/2020 | 176 vues
00000  (0 vote)