Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Côte d'Ivoire - Fermeture des maquis, bars, boîtes, restaurants : Les patrons des espaces appellent le gouvernement à l'aide

S'il y a un secteur d'activités qui souffre le plus des mesures de restrictions mises en vigueur par le gouvernement dans sa politique de riposte contre le Covid-19, c'est bien celui des loisirs et des détente.


Depuis deux mois que les mesures ont été annoncées par le gouvernement, les bars, boites de nuit, restaurants ont fermé leurs portes pour respecter la décision de l'État et l'aider à venir à bout de cette maladie. Mais cette mesure de fermeture n'est pas sans conséquences pour ces secteurs d'activité. C'est pourquoi, deux grandes organisations, à savoir le Mouvement des Opérateurs Économiques des Établissements de Nuit (MOPEN) et l'Union Nationale des Patrons des maquis, bars, boîtes de nuit, et des restaurants ( UNP), sont montés au créneau ce jeudi 07 Mai lors d'une conférence de presse tenue à l'espace " Acoustic" de Cocody pour lancer un cri de détresse à l'endroit du gouvernement.

En effet, au nom de ses pairs, Serge Bri, Président du MOPEN, n'a manqué de relever les difficultés que vivent les patrons ainsi que les employés depuis qu'ils ont fermé leurs différents établissements. "Tout le monde sait que le secteur de loisirs, de détente, et de la restauration est un secteur hyper important pour les populations et pour l'État de Côte d'Ivoire parce que c'est un grand secteur pourvoyeur d'emplois et contribue fortement à l'économie du pays. Depuis deux mois que nous avons décidé de fermer nos espaces par respect de la décision du gouvernement, nous avons subi d'énormes préjudices. Ce sont des stocks de boissons qui sont avariés, c'est le chômage pour des milliers de jeunes employés qui se retrouvent dans une situation de précarité. C'est pourquoi nous demandons au gouvernement de réagir avec célérité pour nous apporter l'aide financière qui a été annoncée depuis la mise en application des mesures de restrictions sinon nous craignons une catastrophe", a dit le président Serge Bri.

Il a par ailleurs saisi cette occasion pour rassurer les membres de leurs differentes organisations d'être resilients et de comprendre que les responsables de ses associations se battent pour que leurs voix soient entendues et qu'ils aient gain de cause.

À l'endroit des employés, le président du MOPEN leur fait savoir que les patrons dans leur ensemble comprennent leur souffrance et les encouragent à rester confiants.

Quant à Magloire Affouchi, le président de l'UNP, il a abondé dans le même sens que son prédécesseur en implorant l'aide de l'État de Côte d'Ivoire. " Nous sommes de grands et de bons patrons et nous employons de milliers de jeunes ivoiriens que nous payons tous les jours sur les ristournes de ce qu'on vend par jour. Nous veillons toute la nuit pour faire tourner nos entreprises qui contribuent au développement de l'économie de ce pays. Alors, quand on nous demande de fermer parce qu'il y a une crise sanitaire, c'est normal. Nous avons exécuté la décision. Mais c'est de l'argent qu'on a perdu pendant tout ce temps. Nous souhaitons donc que le gouvernement nous vienne en aide financièrement parce que nous avons des engagements vis à vis de nos employés et des partenaires", a ajouté le président de l'UNP.

Rappelons que ces deux organisations emploient plus de 5000 personnes et regroupent près de 500 propriétaires de maquis, boites, bars et restaurants sur tout le territoire national.

José Teti
Correspondant permanent à Abidjan

Vendredi 8 Mai 2020
La Dépêche d'Abidjan



Société
Notez

Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 21/11/2020 | 154 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 04/07/2020 | 227 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 21/06/2020 | 361 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 16/06/2020 | 181 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 14/06/2020 | 287 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 06/06/2020 | 400 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 20/05/2020 | 1557 vues
00000  (0 vote)