Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Côte d’Ivoire - FRCI : Il faut « civiliser » les ex-rebelles


Côte d’Ivoire - FRCI : Il faut « civiliser » les ex-rebelles
L’ultimatum lancé par le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara (ADO), au lendemain des échauffourées survenues entre des éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) et des populations à Vavoua (Centre-Ouest, région du Haut-Sassandra), qui auraient fait cinq morts et de nombreux blessés, n’a-t-il donc pas été entendu ?

Il faut bien craindre de répondre par l’affirmative ou plutôt « affirmatif », pour utiliser le langage militaire, car une semaine seulement après la sortie d’ADO pour réitérer sa volonté de ne plus tolérer de tels actes, qui sont de nature à influer négativement sur le climat socio-politique et économique, en pleine normalisation, et sur les perspectives de croissance annoncées, une altercation entre un militaire des Forces républicaines et un jeune à Sikensi, près d’Abidjan, a dégénéré en conflit entre autochtones d’un côté, Malinké (ethnie du nord) et FRCI de l’autre, causant quatre morts, une quinzaine de blessés et de nombreux dégâts ; un nouvel incident qui vient rappeler la nécessité de mettre de l’ordre dans les rangs de l’armée ivoirienne.

Force est de reconnaître que les Forces républicaines ivoiriennes sont actuellement loin d’être… républicaines. On a en effet l’impression que les ex-rebelles qui composent en majorité les FRCI et dont la greffe avec les éléments de l’armée régulière ne semble d’ailleurs pas avoir pris, se croient maintenant tout permis comme pour dire « on a gagné la guerre, maintenant on a tous les droits ».

Rien d’étonnant à ça, pourtant car il fallait plutôt s’y attendre, ces derniers n’étant pas des militaires de carrières et n’ayant donc pas le sens de la discipline martiale ; chose qu’il faut leur inculquer dans l’immédiat afin qu’ils puissent remplir la mission qui leur est désormais confiée.

En d’autres termes, il faut « civiliser » les ex-rebelles ; une tâche à laquelle doit s’atteler ADO qui, après s’être « occupé » de ses « ennemis », doit maintenant s’occuper de ses « amis ». On s’en doute, ce ne sera pas chose aisée, et le problème ne sera pas résolu par le simple truchement d’un coup de baguette magique mais bien par des mesures énergiques.

Il faudra donner l’exemple en sévissant, sinon et la "tolérance zéro" face à l’"indiscipline" décrétée par le chef de l’Etat ivoirien avec l’instauration d’une police militaire, et la tournée des casernes de même que les assises nationales en 2012, promises par le commandant en second du navire battant pavillon République de Côte d’Ivoire, le Premier ministre et ministre de la Défense, Guillaume Soro, resteront de la poudre aux yeux qui risque néanmoins d’exploser. Le premier à trinquer alors ne serait nul autre qu’ADO himself. A bon entendeur…

Hyacinthe Sanou — L’Observateur Paalga
Jeudi 29 Décembre 2011
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2779 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3018 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3821 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3125 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5164 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire