Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Côte d’Ivoire: Djédjé Dano, Hubert Oulaye et Justin Koua transférés dans les prisons de Dabou, Toumodi et Bouaké


Côte d’Ivoire: Djédjé Dano, Hubert Oulaye et Justin Koua transférés dans les prisons de Dabou, Toumodi et Bouaké
Les anciens ministres Sébastien Djédjé Dano et Hubert Oulaye ainsi que Justin Koua, placés sous mandat de dépôt, ont été transférés, mardi, respectivement dans les prisons de Dabou (Banlieue Ouest d’Abidjan), Toumodi (Centre) et Bouaké (Centre-Nord).

Selon Franck Anderson Kouassi, du secrétariat national de la communication du Front populaire ivoirien (FPI) tendance Abou Drahamane Sangaré, ces cadres du parti de l’ancien Chef de l’Etat Laurent Gbagbo ont été présentés, mardi, à un juge d’instruction.

Ils ont été interpellés tôt, lundi matin, pour "troubles à l’ordre public et défiance à l’autorité de l’Etat". Ces trois cadres du FPI, des organisateurs d’un congrès, jeudi, à Mama (Centre-ouest ) village natal de Laurent Gbagbo, sont poursuivis pour "troubles à l’ordre du public et défiance de l’autorité de l’Etat". Ils ont désigné à cette occasion Laurent Gbagbo comme "président" du FPI.

Depuis novembre 2014, deux camps s’affrontent au FPI pour le contrôle du parti. L’un incarné par le président statutaire Pascal Affi N’guessan, reconnu par les autorités ivoiriennes et l’autre conduite par Abou Drahamane Sangaré "interdit d’utiliser le logo, le nom du FPI’’ par une décision de justice.

APA
Mercredi 6 Mai 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 06/05/2015 01:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment à la veille d'une élection ou même un âne ferait un effort pour que les choses aillent un peu mieux, c'est là, où Alassane Dramane Ouattara arrête les militants du FPI.

Sur le plan psychologique, il a peur de sa dissemblance, et à ce titre son seul moyen c'est de nous terroriser. Et il y aura toujours des ivoiriens à défier.

Alassane Dramane Ouattara croit qu'en martyrisant les gens, ils deviendront comme Affi N'Guessan, bébête et sbire !

2.Posté par Akossia Pierre le 06/05/2015 07:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aujourd’hui, il doit avoir un sit-in devant l’ambassade.

Le problème d'Alassane Dramane Ouattara, c'est qu'il n'est pas semblable à nous, ce qui l'entraine dans des frustrations d'isolement, et aboutissant au comportement barbare.

Il arrête nos hommes comme de vulgaires coupeurs de route ou les microbes du quartier sans penser en aucun moment à la paix dans le pays. Toujours la violence.

Alassane Dramane Ouattara croit en optant la violence, ça peut le transformer en ivoirien, bien au contraire, c’est élargir de plus en plus le fossé.

Pour moi, la chose la plus horrible qui puisse arriver à notre pays, c’est cet homme-là !

3.Posté par SIAKA COULIBALY le 06/05/2015 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour mes cher(e)s militant(e)s du FPI,
je pense bien de façon honnête qu' il faut s'en prendre aux cadres du parti qui donnent un prétexte au Pouvoir Ouattara de les martyriser.
Comment comprendre que pour un parti avec plus de 45% de l'électorat ivoirien aux dernières élections de 2010,les cadres puissent penser que tous ces ivoiriens qui ont opté pour un programme sont tous militants du FPI.
Ainsi l'on engage une guerre fratricide de contrôle du parti empêchant ainsi de reprendre les idées nobles du Président GBAGBO malgré sa déportation pour rassembler davantage d'ivoiriens autour d'un idéal de bien être des ivoiriens .
Un idéal qui n'a pas connu son plein accomplissement avec le régime Ouattara.
Je me résume pour dire qu'il est encore temps que les cadres du FPI que je sais intelligent(e)s vont se ressaisir et penser que leur "bêtise" nuit au rayonnement de leur parti ,désert les causes du Président Laurent GBAGBO ,régresse la démocratie en Cote d'Ivoire et encourage la médiocrité au pays(pas d'opposition, pas de critique de l'action gouvernementale).
Je voudrais une fois encore m'excuser auprès de ceux qui seraient offenser par mon opinion mais c'est la situation qui peine beaucoup.

4.Posté par SIAKA COULIBALY le 06/05/2015 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour mes cher(e)s militant(e)s du FPI,
je pense bien de façon honnête qu' il faut s'en prendre aux cadres du parti qui donnent un prétexte au Pouvoir Ouattara de les martyriser.
Comment comprendre que pour un parti avec plus de 45% de l'électorat ivoirien aux dernières élections de 2010,les cadres puissent penser que tous ces ivoiriens qui ont opté pour un programme sont tous militants du FPI.
Ainsi l'on engage une guerre fratricide de contrôle du parti empêchant ainsi de reprendre les idées nobles du Président GBAGBO malgré sa déportation pour rassembler davantage d'ivoiriens autour d'un idéal de bien être des ivoiriens .
Un idéal qui n'a pas connu son plein accomplissement avec le régime Ouattara.
Je me résume pour dire qu'il est encore temps que les cadres du FPI que je sais intelligent(e)s vont se ressaisir et penser que leur "bêtise" nuit au rayonnement de leur parti ,désert les causes du Président Laurent GBAGBO ,régresse la démocratie en Cote d'Ivoire et encourage la médiocrité au pays(pas d'opposition, pas de critique de l'action gouvernementale).
Je voudrais une fois encore m'excuser auprès de ceux qui seraient offensés par mon opinion mais c'est la situation qui peine beaucoup.

5.Posté par Wawayou le 06/05/2015 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les camarades du FPI

Huibert Oulaye
Dano Djédjé

Koua Justin qui sont déportés n'ont commis aucun crime ni une quelconque offense à Ouatara Dramane.

Déjà on entend des accusations farfelus contre eux.

Ils doivent être libérés sans condition.

Sinon....sinon....

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1058 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2210 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2013 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 966 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - 2017 EST EN TRAIN DE NOUS FAIRE SES ADIEUX : Les 10 engagements pris par Alassane Ouattara 1. «A pr… https://t.co/D3Y1tyb1JK

Facebook

Partager ce site