Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Côte d’Ivoire : Désiré Tanoé, un marxiste-communiste pro-ADO !


En Côte d’Ivoire, le nom Désiré Tanoé rime avec le marxisme et le communisme. Amon Désiré Tanoé de tout son patronyme, fut Ambassadeur et en ce moment est le roi des Nzima, un groupe ethnique en Côte d’Ivoire. Cet homme fut le formateur et père idéologique de bien de responsables de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) dont Drigoné-Bi Faustin dit « Faya », Bosson, Maya Dominique…Soro Guillaume, le plus illustre, devenu plus tard chef rebelle. Aujourd’hui, M. Désiré Tanoé appelle à soutenir Alassane Ouattara, un capitaliste, pour un 3è mandat présidentiel. Qu’en est-il?

Désiré Tanoé ou la compromission faite chair

Désiré Tanoé, marxiste-communiste ou libéral? A entendre les sorties compromettantes ces jours-ci du père idéologique des endoctrinés communistes ivoiriens, surtout en milieu universitaire, l’on ne sera pas sot de croire que Karl Marx ou Lénine puissent se retourner dans leurs tombes en signe de regret d’avoir eu pour un temps comme partisan (!?) M. Désiré Tanoé. Karl Marx dans Le Capital dépeignait le Capitalisme comme cette idéologie où la corruption, la fraude, l’enrichissement illicite, l’instrumentalisation de l’homme, chosifié, abêti, avili, méprisé, appauvri, indigné, déshumanisé au profit du capital, est de mise. Les capitalistes voient les êtres humains comme des chiffres au nom de la toute-puissance de l’argent qui vient se substituer à leur cerveau, ce coffre-fort qui leur fait générer une vie inhumaine où la misère, l’agression, la perversité des moeurs (homosexualité, proxénétisme, prostitution, pédophilie…), barbarie, meurtres…font bon ménage. Le marxisme-communisme en appelait à l’éradication de cet ordre idéologique à cause justement des malheurs que propageaient les théories capitalistes. Les Fidel Castro, Che Guevara, Lénine, etc ont marqué leur existence en combattant farouchement les Capitalistes.

C’est de leur nombre que rêvait d’être M. Désiré Tanoé. Mais, avec du recul et beaucoup d’analyses, il apparaît aujourd’hui clairement la raison pour laquelle Désiré Tanoé ne pouvait pas mériter l’hommage et l’honneur des grands hommes politiques marxistes-communistes ivoiriens de la trempe des Zadi Zaourou ou Laurent Gbagbo, tous au début communistes de tendances diverses, soit maoiste, léniniste ou marxistes, reconvertis plus tard en frontistes ou socio-démocrates. Pourquoi le roi des Nzima ne pouvait jouir aussi de cette reconnaissance? Simplement, parce qu’il ne serait pas resté fidèle au marxisme-communisme et ferme dans les principes de cette idéologie. N’est-ce pas ce qu’il enseignait aux étudiants de la FESCI cités en introduction? N’est-ce pas lui qui avait fait de la Cité Universitaire de Mermoz à Abidjan le bastion des étudiants communistes de Côte d’Ivoire? Ces étudiants le lui rendaient bien à travers les chairs fraîches d’étudiantes pauvres qui recevaient de cet Ambassadeur des espèces sonnantes et trébuchantes en échange de sexe comme on le voit avec les capitalistes! Misère de l’âme. Les pratiques communistes conseillées par M. Désiré Tanoé ont fait rentrer les machettes dans les Universités ivoiriennes, et engendré une série d’horreurs dont la mort horrible du jeune étudiant communiste coaché des mains du jupiter Désiré Tanoé, Habib Dodo dont les étudiants de l’AGEECI veulent jusqu’à ce jour venger la mort! M.Soro Guillaume et ses sbires étaient les disciples de ce roi traditionnel. Résultat: la rébellion. Pourquoi alors se transmuer en capitaliste après avoir inoculé le venin du communisme à la crème estudiantine ivoirienne pour sa perte?

Aujourd’hui, le communiste Désiré Tanoé est devenu libéral et partisan de la politique capitaliste de M. Alassane Dramane Ouattara pour qui il demande un 3è mandat! Ce sont de tels loups ravisseurs déguisés en agneaux, des pro-capitalistes occultes sous l’apparence de communistes qui ont tant trahi leurs pairs et maintenu l’Afrique dans cette léthargie. De contradictions en contradictions, de compromissions en compromissions, ils propagent les produits de leur conscience fissurée, des graines de la confusion. Sinon comment comprendre qu’en ce moment où les Ivoiriens subissent le joug de la cherté de la vie et son lot de misère dans les ménages, le marxiste-communiste Désiré Tanoé ne se met plus en peine des masses du peuple comme le réclame son idéologie, mais veut prolonger cette misère du peuple en rallongeant le mandat des Capitalistes au pouvoir en ce moment et responsables de cette précarité existentielle? Le commentaire de cet ancien fesciste doit donner à réfléchir: «Encore une autre sortie de la route du bon sens de ce DESIRÉ TANOÉ. Heureux sommes-nous de notre génération à la FESCI à avoir été épargné des balivernes de ce cynique individu pompeusement désigné formateur politique (??) communiste. La rébellion contre le pouvoir du PDT LG (Président Laurent Gbagbo) a commencé depuis ce temps où ce monsieur rencontrait nuitamment certains camarades comme SORO , chef rebelle ». Bien d’étudiants ont des témoignages bouleversants sur cet homme. Mais au fil du temps des langues se délieront au sujet de ce roi.

Opportunisme et scandale

Pour l’heure, il importe aux Africains, quelque soit leur choix idéologico-politique, d’être fidèles à leurs convictions et fermes dans leurs principes. M. Alassane Ouattara est ferme dans les principes capitalistes tout comme M. Laurent Gbagbo dans les principes socialistes. Tant que chacun assume pleinement ses responsabilités, le respect suit même si on ne partage pas leur opinion ou façon d’être. Mais, ce dont il faut se méfier dans la vie, c’est de voir des Marxistes-communistes comme Désiré Tanoé, Soro Guillaume militer au royaume capitaliste pour le compte des Libéraux. Quel opportunisme! Quel scandale !

DAVID-GONE

afrique-sur7.fr
Lundi 13 Juin 2016
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2839 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3138 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3853 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3144 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6395 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5182 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire