Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Côte d’Ivoire - Après son discours : L’opposition politique dévoile comment le président Ouattara ruse avec les Ivoiriens

Devant le Parlement réuni en Congrès le 5 mars 2020 à Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara a fait une adresse relative notamment à l’état de la Nation, à la modification de la Constitution et à la présidentielle prochaine. Un discours diversement apprécié par les acteurs politiques ivoiriens.


« Je voudrais, vous annoncer solennellement, que j’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 et de transférer le pouvoir à une jeune génération. Cette décision est donc conforme à ce que j’ai toujours dit, à savoir, qu’il faut laisser la place à une jeune génération, en qui nous devons faire confiance, des jeunes ivoiriens honnêtes, compétents et expérimentés, qui ont appris à nos côtés, comme nous l’avons fait aux côtés du Père de la Nation, le président Félix Houphouët-Boigny. Je veux aussi assurer les conditions d’une passation du pouvoir d’un président démocratiquement élu à un autre, pour la première fois dans l’histoire de notre pays. Bien évidemment, je resterai disponible pour apporter ma contribution, par mes conseils et mes relations », a déclaré le chef de l’État ivoirien. 

Concernant la Constitution, la première modification est relative au statut du vice-président de la République. Alassane Ouattara propose, au lieu d’un ticket, que le vice-président de la République soit nommé par le président de la République, avec l’accord du Parlement «comme c'est le cas présentement.» La deuxième réforme concerne le pouvoir législatif avec la modification de l’article 90. Elle est relative à la continuité parlementaire. Ainsi, en cas d’impossibilité d’organiser des élections parlementaires dans les délais prescrits par la Constitution, il est proposé que le Parlement demeure en fonction jusqu’à l’organisation des prochaines élections.

Si cette déclaration du successeur de Laurent Gbagbo a été saluée par des observateurs de la vie politique ivoirienne et les militants du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le parti au pouvoir, non sans un pincement au cœur, des leaders de l’opposition politique n’ont point été émus. Sceptiques, certains vont jusqu’à dévoiler comment le président Alassane Ouattara compte se maintenir aux affaires.  

Pour le professeur Mamadou Koulibaly, le président de Liberté et démocratie pour la République (LIDER), « il faut se demander dans un premier temps, si la constitution actuelle permet au président sortant de se présenter. Si la constitution ne le lui permet pas, alors cette déclaration est un leurre, une arnaque, puisque de toutes les façons il n'en aurait pas le droit, donc il n'a pas besoin de nous annoncer sa non-candidature, puisqu'elle devient une évidence. Ne nous laissons pas attendrir. Après si la constitution lui permet vraiment, il peut jusqu'au dernier moment revenir se présenter malgré cette déclaration. Quand il (le président Ouattara, NDLR) parle de transférer le pouvoir à une jeune génération, je suis un peu dérangé par le mot ‘’transférer’’, car ça donne l'impression que ça dépend de lui. Alors que ce soit une jeune ou une vieille génération, tout ce dont il doit s'occuper c'est l'organisation d'un scrutin transparent. Et c'est tout ce que le peuple demande. »
Lire la suite sur tribuneouest.com
Mercredi 11 Mars 2020
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 1079 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2404 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1460 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1603 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3041 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire