Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Côte d'Ivoire : Akissi-Delta, cité de la joie


Côte d'Ivoire : Akissi-Delta, cité de la joie
À une trentaine de kilomètres d’Abidjan, un nouveau lotissement voit le jour sur un ancien champ de cocotiers. Un modèle d'urbanisme "social"... pour la classe moyenne aisée.
À une dizaine de kilomètres de Grand Bassam et plus d’une trentaine d’Abidjan, la Cité Akissi-Delta – du nom de la célèbre actrice et productrice ivoirienne de séries télévisées – prend corps. Il y a quatre ans, les 5 hectares de terrain sur lesquels sont désormais bâties ses maisons étaient encore un vaste champ de cocotiers.
En 2008, Proxim Finances Construction, une entreprise de promotion immobilière, a acheté l’espace, et la cité a commencé à sortir de terre. Coût de l’opération : 1,3 milliard de F CFA (2 millions d’euros). « Le programme est divisé en deux tranches, explique Benson Yed, directeur général de Proxim Finances Construction. La première, de cinquante logements, est achevée à 80 % et sera livrée au plus tard en mars. La deuxième tranche, de cinquante autres logements, commencera aussitôt et sera livrée au premier trimestre 2013. »

Privilégiés

Petite particularité : « L’alimentation en eau sera assurée par une station de traitement pour l’eau potable, et par une station d’épuration pour celle destinée aux travaux ménagers », indique Benson Yed. Les acquéreurs des cent maisons de 400 m2 de la Cité Akissi-Delta – dont le promoteur estime qu’elles sont « modestes » – seront donc privilégiés par rapport aux habitants d’Abidjan, victimes des délestages réguliers opérés par la Société de distribution d’eau de la Côte d’Ivoire (Sodeci, qui a le monopole de la distribution d’eau courante dans la métropole). Ce privilège a un prix. Les acheteurs devront en effet débourser entre 15 millions de F CFA, pour un trois-pièces, et 22 millions, pour un cinq-pièces. Logements « modestes » ? Assurément, puisque dans le quartier chic des Deux-Plateaux (à Abidjan), Proxim Finances Construction vend des appartements de même superficie pour 35 à 40 millions de F CFA – des prix relativement élevés qui ne découragent guère les candidats à la course au logement dans la capitale économique.

Court terme

De fait, en Côte d’Ivoire comme dans beaucoup d’autres pays, la demande de logements est plus forte que l’offre. « D’après nos estimations, les besoins se sont accumulés dans le temps pour atteindre environ 400 000 logements, révèle Nialé Kaba, ministre de la Promotion du logement. Ces besoins augmentent à un rythme de 40 000 logements par an, qui se répartissent à parts égales entre Abidjan et l’intérieur du pays. »
Les promoteurs immobiliers n’ont donc pas besoin de nombreux agents commerciaux pour vendre des maisons payées, pour certaines, avant même d’avoir été bâties. À Abidjan, les opérateurs optent presque tous pour la même stratégie : leurs clients ouvrent un compte dans une banque partenaire, souscrivent à l’opération immobilière, s’acquittent du quart du prix de vente et contractent un prêt auprès de leur établissement financier, qui verse directement la somme due au promoteur selon un échéancier arrêté d’un commun accord. Tant et si bien que, généralement, la fin du paiement et celle des travaux interviennent en même temps. Un système bien huilé et un gage à court terme, qui empêchent malheureusement les nombreuses personnes aux revenus modestes d’avoir accès à des logements dignes de ce nom.


Jeuneafrique.com

La Sicogi en programmes

Il y a longtemps que la Société ivoirienne de construction et de gestion immobilière (Sicogi) a appris à se passer du financement de l’État. Grâce à un prêt de 27 milliards de F CFA (41 millions d’euros) de China Exim Bank, elle pourra livrer, fin 2011, la première tranche de logements sociaux du programme Concorde (au nord d’Abidjan), soit 400 maisons (sur 2 690), vendues entre 10 et 22 millions de F CFA l’unité. D’autres fonds récoltés auprès de banques privées ivoiriennes et africaines lui ont permis de relancer le programme Jules-Ferry, à San Pedro (Sud-Ouest), dont 380 logements sociaux doivent être livrés d’ici à 2013. Enfin, du côté de l’immobilier de standing, la Sicogi boucle la première tranche du programme Espérance, sur la route de Bingerville, à l’est d’Abidjan, financé par la Banque Atlantique Côte d’Ivoire : 50 maisons (sur 150), dont les prix varient de 50 à 100 millions de F CFA, seront livrées au premier semestre 2012.

Malika Groga-Bada
Jeuneafrique.com
Vendredi 9 Décembre 2011
La Dépêche d'Abidjan



Économie
Notez


1.Posté par yoda hamidou le 01/06/2014 19:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je voudrais connaitre le prix des maisons different avec leur foto dans quel quartier
ou elle ce trouve

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 30/04/2013 | 825 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire



Facebook

Partager ce site