Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan


Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

Côte d’Ivoire : 12 789 accidents de la circulation ont occasionné 822 décès en 2018, (GSPM)


Quelque 12 789 accidents de la circulation ont été enregistrés en Côte d'Ivoire par les Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) sur la période de janvier à décembre 2018, a appris APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

« En ce concerne les interventions par nature en 2018, il faut retenir que 12789 interventions portant sur des accidents de la circulation ont été enregistrées jusqu'au 29 décembre 2018. Ce qui représente un pourcentage de 64,97% du total des interventions», a révélé lundi à Abidjan, le Commandant Ali Kouyaté du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) qui présentait au ministre ivoirien de l'intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité, le dispositif opérationnel des pompiers militaires ivoiriens pour les festivités de fin d'année.

Le patron de la police ivoirienne effectuait une visite-terrain auprès des forces de sécurité pour s'enquérir du dispositif mis en place pour sécuriser la Saint- Sylvestre à Abidjan.

« Au plan du bilan des activités du GSPM en 2018, nous pouvons dire que jusqu'au 29 décembre 2018, nous avons enregistré 19 679 interventions au total. 26 807 victimes ont été également enregistrées, soit 822 victimes décédées», a précisé M. Kouyaté ajoutant qu'au niveau des interventions pour incendie, « nous avons enregistré jusqu'au 29 décembre 2018, 1653 interventions pour feu, soit un pourcentage de 8,40% du total des interventions».

Auparavant, le porte-voix du GSPM a regretté une hausse des interventions des pompiers dans le pays passant de 15 129 en 2017 à 19 679 en 2018.

Les forces armées de Côte d'Ivoire (FACI) ont également mis en place un plan de sécurisation des fêtes de fin d'année en six points.

Il s'agit d'une opération qui vise entre autres, à sécuriser des espaces de réjouissances, des lieux de cultes et sites d'attraction. Elle a également pour objectif d'assurer la fluidité du trafic, de réprimer les infractions sur la voie publique, de mettre en place une veille anti-terroriste et de raquer les délinquants.

Dans un point-presse de présentation de ce dispositif, l'état-major des armées a appelé les populations ivoiriennes à « éviter les excès et l'ivresse ainsi que la conduite en état d'ébriété pendant ces fêtes».

Environ 24 000 soldats (Policiers, gendarmes et militaires) ont été déployés sur l'ensemble du territoire ivoirien pour la sécurisation des fêtes de fin d'année et du nouvel an.

APA
Mercredi 2 Janvier 2019
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."



Facebook

Partager ce site