Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Copé président : militante UMP, je suis atterrée par le spectacle qu'offre mon parti

98 voix. C'est l'avance de Jean-François Copé sur François Fillon à l'issue de l'élection interne qui a permis de désigner le nouveau président de l'UMP. Ana C, consultante en affaires publiques à Paris, a voté pour l'ex Premier ministre, elle voudrait que l'élection soit annulée et qu'une autre soit organisée.


Copé président : militante UMP, je suis atterrée par le spectacle qu'offre mon parti
Je suis déçue du résultat obtenu par François Fillon lors de l’élection interne à l’UMP. Je ne veux pas remettre en cause l’arbitrage de la commission des contrôles des élections (COCOE), mais la marge d’erreur existe et l’élection mériterait d’être renouvelée, selon moi.

Un président sans légitimité

Jean-François Copé n’est pas le président légitime de l’UMP. S’il n’y avait pas eu tant d'accusations de fraudes et que le résultat avait été plus marqué, je n’aurais pas eu de problème à dire qu'il avait été élu. Mais le "psychodrame" qui a eu lieu dimanche soir – pour reprendre les termes des journalistes – pose problème pour notre mouvement.

J’étais atterrée d’assister aux réactions des différents représentants de notre parti. On aurait pu comparer cette élection à celle qui opposait Laurent Gbagbo et Alassane Outtara en Côte d'Ivoire. Nous n’avons pas de leçons à donner aux Africains lorsque l'on voit la façon dont nous gérons cette élection. L’annonce de la victoire par Jean-François Copé était un peu l’apogée de cette soirée chaotique. Cela n’a vraiment pas donné une bonne image de notre parti.

Je n’ai pas encore pris assez de recul pour savoir comment notre parti pourra se remettre de cet exercice de démocratie interne. Il y a deux scénarios qui semblent se dessiner : soit l’ex-Premier ministre se rallie et notre parti essaye de se recomposer tant bien que mal, soit l’UMP implose et François Fillon créé un autre parti ou bien prend la voie d’une autre forme d’engagement politique moins militant.

Jean-François Copé a proposé la vice-présidence à François Fillon, il ne l’a pas acceptée. François Fillon va prendre les deux prochains jours pour réfléchir à la forme que va prendre son engagement politique, il est donc le seul à pouvoir décider.

Deux droites

Je suis perdue quant à l’avenir de ma formation politique, nous ne pouvons rien savoir pour l'instant. Dans le même temps, est-ce que nous pouvons obtenir de bons résultats aux prochaines élections si nous n’avons pas les voix de Jean-François Copé ?

Aujourd'hui, il y a deux courants qui s’opposent, deux droites qui ont deux visions politiques distinctes. Est-ce que l’UDI viendra ensuite se greffer à un nouveau courant que mettrait en place François Fillon ? Les non-alignés comme Alain Juppé et Nathalie Kosciusko-Morizet auront aussi une carte à jouer dans cette fissure, ils pourraient aider à refonder le parti, et créer le lien.

Si nous arrivions à faire un grand parti de droite en laissant de côté les idées extrémistes, ce serait mieux selon moi.

J’ai adhéré à l’UMP après l’élection de François Hollande, mon militantisme est aujourd’hui remis en cause par ces résultats. L’avenir de mon engagement dépendra de la politique que compte mener Jean-François Copé, mais j’aurais un peu de mal à suivre ses idées politiques.

Sa vision de la droite me pose problème : ses déclarations sur l’immigration, l’"assistanat" ne me correspondent pas. Je n’adhère pas à sa vision "pain au chocolat" de la droite. Il a pourtant l’air bien décidé à défendre une droite "décomplexée", nous n’avons pas besoin de ça. Malheureusement, je doute que son discours ne soit plus mesuré à l’avenir.

Propos recueillis par Mélissa Bounoua in leplus.nouvelobs.com
Mardi 20 Novembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2779 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3017 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3821 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3125 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5164 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire