Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Contribution / Affaire ‘’Tu finiras pauvre et solitaire comme Lucky Luke’’ : LIDER répond au Front Populaire Ivoirien (FPI)


‘‘Tu es maudit Koulibaly. Pour avoir quitté le FPI, tu finiras pauvre et solitaire comme Lucky Luke’’, ainsi parle Sangaré Aboudrahamane

Le Départ du président Mamadou Koulibaly continue de susciter des réactions diverses. Autant chaque prisonnier libéré manque de mot pour remercier et féliciter Ouattara, autant ensemble, ils ne manquent pas de mot pour vilipender, accuser, condamner Koulibaly. La dernière réaction en date est celle de Aboudrahamane Sangaré, premier vice président du FPI, qui attendait, avec plusieurs membres de sa famille, dans le bunker de Gbagbo, que la prophétie de Malachie se réalise. Lui il va plus loin. Il maudit le professeur d’université KOULIBALY : « Tu finiras pauvre et solitaire ». L’on garantit au président un combat solitaire et une vie pauvre, dans laquelle il ne sera point soutenu, par la masse des militants du FPI. Oui vous lisez bien. Ce sont les propos du patron du FPI.
Ainsi la direction du FPI qui sort de prison estime que le combat de KOULIBALY peut être assimilé à celui du héros de la bande dessinée western humoristique franco belge créée par Morris, juste après la seconde guerre mondiale. Ce cavalier LUCKY LUKE qui se retrouve seul à la fin de ses combats chante face au soleil couchant toujours la même chanson dont le refrain est «Je suis un pauvre cow-boy solitaire et bien loin de ma maison »
Cette comparaison est juste et réjouissante pour nous collaborateurs de KOULIBALY et observateur averti de l’actualité politique de notre pays, en ce sens qu’il est judicieux de se focaliser sur la nature du combat plutôt, que l’état dans lequel se trouve le combattant à la fin du film. Pour mémoire il faut savoir que même lorsque Koulibaly était au FPI nous n’avons jamais vu la direction du FPI dire autre chose de lui sauf « qu’il était ainsi et qu’on le prenait ainsi » ou bien «qu’il était un électron libre pas contrôlable » ou bien encore qu’il agissait en « one man show ». Toutes ces descriptions reviennent au même : il était bien solitaire dans la masse des militants du FPI alors qu’il en était le troisième vice président. Dans le FPI Koulibaly n’était pas que solitaire, il devait certainement être dans la solitude. Ce trait de caractère vu par la lorgnette du FPI ne date donc pas d’aujourd’hui.
Nous, militants de LIDER nous apprécions aussi cette comparaison de Sangaré parce que dans ses aventures Lucky Luke doit établir la justice, protéger les faibles, poursuivre et arrêter les bandits dont les plus célèbres sont les frères Dalton. C’est un héro qui incarne et défend les valeurs de justice et de liberté, socle du bien être de l’humanité et de toute démocratie. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a le dernier mot à l’issue de tous ses combats. Il finit toujours par mettre au grand jour les coups bas et les méchancetés des frères Dalton. La sympathie et le soutien dont il bénéficie résultent, de toute évidence, de la nature de son combat, de la justesse de ses convictions et non de sa fortune personnelle qui se résume d’ailleurs à un cheval de bataille qui est son seul complice et sa conscience. Le Cheval de Luke déteste lui aussi les chevaux qui marchent au pas dans l’armée et les chevaux d’attelage. Il est rapide, courageux, téméraire et audacieux. Jolly Jumper c’est le nom du cheval, est joueur d’échec, funambule, sait grimper aux arbres, forcer les serrures, et déteste les compagnons idiots. Le seul compagnon du solitaire Lucky luke est sa conscience alerte. Faut-il s’en plaindre ? Nous pas.
Dans le monde de Lucky Luke les bandits sont tous pareils physiquement mais sont différents par leurs caractères. Ainsi sont présentés les frères Dalton : Joe, Jack, William et Averell. Sangaré peut-il nous dire dans sa malédiction proférée contre le président KOULIBALY quels sont les bandits de son univers ? S’il ne voit pas de quoi il s’agit nous pouvons l’aider.
Joe Dalton est un chef de bande dont les plans d’attaque et de combats sont stupides et échouent tous. Mais comme il est violent, haineux et rancunier il impose ses décisions et malgré ses échecs il est vénéré par sa tribu, ses frères. Dans sa fratrie il est comme un Dieu. Chaque fois qu’il échoue au lieu de s’en prendre à lui-même il accuse ses frères qui se mettent à genoux pour vanter son génie et ses mérites dans le fiasco. Dites nous Sangaré, si Koulibaly est Lucky Luke qui est donc Joe Dalton dans votre malédiction ?
Ensuite il y a les deux frères William et Jack qui serve de faire valoir et ont un caractère moutonnier qui fait que nous pouvons les confondre même si William est le seul des Dalton qui soit alphabétisé et dont le père à exigé son renvoi de l’école parce qu’il avait obtenu, un jour, une bonne note pour sa conduite en classe. Dans leurs aventures William commence des phrases qui sont terminées par Jack. Si koulibaly est Lucky Luke Sangaré peut il nous dire quels sont ceux qui représentent William et Jack?
Enfin il y a Averell le plus grand, le plus naïf, le plus paresseux et le plus bête des Dalton. Lui, en toute occasion il cherche à manger et se trouve toujours hors sujet mais accepte d’être le souffre-douleur du chef bandit. Sangaré si koulibaly est Lucky Luke qui peut bien être Averell ?
C’est prétentieux et même injurieux de penser qu’un individu qui s’est retiré d’une formation politique dans laquelle il était en disgrâce depuis longtemps tombera absolument en disgrâce tout le reste de sa vie. Sangaré qui à un don de voyance savait-il alors que l’accord de Marcoussis allait le conduire en prison et pourtant ne l’a en aucun moment dénoncé. Savait-il que l’accord de Pretoria allait lui faire perdre le pouvoir et ne l’a en aucun moment dénoncé ? Si lui qui maudit Koulibaly d’une fin pauvre et solitaire devait choisir un rôle à sa dimension dans les aventures de Lucky Luke lequel aurait eu sa préférence ? Dans le texte de la malédiction à l’endroit de koulibaly, Sangaré qui dit que son parti se bat pour la Côte d’Ivoire et l’Afrique peut il nous donner un seul thème de combat panafricain développé par le FPI depuis son accession au pouvoir et qui soit autre chose que la mystification autour de prétendu combat qui se résume à la destinée de Gbagbo ? Nombreux sont les africains qui pensent que le FPI à trahi ses rêves, son combat d’avant l’arrivée au pouvoir. Nombreux sont aussi ceux qui pensent qu’il a trahi ses militants et les ivoiriens qui avaient mis leur espoir dans un discours qui n’a servi que de propagande et qui à la pratique était vidé de son contenu.
Toute formation politique, aussi populaire soit elle tire sa légitime de la masse. Ainsi il serait idéal que les uns et les autres laissent le peuple juger en toute autonomie la vision du président Koulibaly. Cette vision qu’il a décidé de partager avec les peuples, doucement mais sûrement même si lui ne bénéficie pas encore de 20 millions de francs CFA que le président Blaise Compaoré versait mensuellement à Gbagbo Laurent, de la clandestinité au pouvoir. Nous ne saurons ramener la justesse de ce combat à des intérêts personnels et égoïste. Etre seul dans un combat n’ôte pas à ce combat son caractère légitime.
Il ya aussi un dicton de chez nous qui dit : Mieux vaut être seul, que d’être mal accompagné. Ahmed Sékou Touré a dit non au fameux référendum sur la souveraineté des Etats africains. Il était pourtant seul à cette époque. Il était pauvre. L’histoire et le temps lui donnent raison. Puisque qu’aujourd’hui encore l’Afrique est toujours à la recherche de sa souveraineté qui n’a pas du tout intéressé Sangaré quand il était ministre des affaires étrangères. Le droit à la différence est il une erreur ? Non. Au contraire le combat pour les libertés se fonde sur ce principe. Ce qu’il ya lieu de retenir c’est la justesse d’un combat, en lieu et place des groupements par plaisirs et intérêts égoïstes.
Chacun a le droit de penser son rêve pour cette Côte d’Ivoire. Sans remise en cause perpétuel, on ne peut être un modèle pour la société. Quand est ce que Sangaré va-t-il se remettre en cause ? Nous entendons la réponse des moutons de panurge. Quand la prophétie de Malachie se réalisera. Attendons alors de voir ça.
Qu’on sache que le président Mamadou Koulibaly n’a pas peur d’être seul, pourvu qu’il soit dans le vrai parce que quelque soit le temps, la justesse d’un combat fondé sur la vérité finit par être appréhendée. D’ailleurs pour ceux qui ne le savent pas ou font semblant de ne pas le savoir, notre modeste formation politique en si peu temps regroupe des milliers de membres. Mieux chaque jour des milliers d’ivoiriens se reconnaissent et se retrouvent en ce « solitaire combattant ».
Par ailleurs, l’histoire et l’avenir d’une nation ne peuvent se résumer à un seul parti politique encore moins à des individus, qui de surcroit, n’ont rien à dire sur leurs bourreaux qui continuent d’endeuiller. La conviction doit être fondamentale dans tout combat politique et la figuration à titre honorifique ne rend pas service au peuple. Elle laisse entrevoir, l’opportunisme, la mendicité politique et la médiocrité. Les décisions du seul juge qui s’imposent à tous, sont celles le peuple. Tout individu n’ayant pas l’humilité de titrer les leçons des erreurs du passé va indéniablement à sa perte.
Soyez béni Sangaré ! Les quelques militants de LIDER vous bénissent abondamment et prient l’éternel des armées qu’il accepte de vous bénir. Quand on est dirigeant d’un grand parti comme le vôtre tous les militants vous aident à devenir riche, fortuné, et prospère. Ils vous suivent et sont prêts à mourir pour vous comme bouclier humain. Sangaré, vous finirez riche et populaire. AAAAMEEEENNNN

Benson de Gnacabi
Délégué National
à La Communication Lider

Vendredi 6 Septembre 2013
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/05/2018 | 2622 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/12/2017 | 3316 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/07/2017 | 2183 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/04/2016 | 5402 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/10/2015 | 51326 vues
33333  (36 votes) | 14 Commentaires
La Dépêche d'Abidjan | 12/05/2015 | 3560 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 04/01/2015 | 5779 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires