Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Concours de flatterie : Beugré Mambé pulvérise Bandama Maurice


Concours de flatterie : Beugré Mambé pulvérise Bandama Maurice
Quel exploit ! L'infernal « Eléphant» désespérait de trouver un champion de la flatterie avant la fin de l'année. Et voilà que le samedi 15 décembre, Beugré Mambé, ci-devant heureux gouverneur du district d'Abidjan, au moment où personne ne s'y attendait, a sorti l'artillerie lourde.
Au vu des expressions que le gouverneur a sorties devant un public médusé, Bandama Maurice peut aller se rhabiller. « L'Eléphant Déchaîné » qui a suivi ce spectacle digne des pays sous-développés, n'a pas manqué un seul mot : «Madame la Première dame, mère de tous les Ivoiriens, aimée de tous les Ivoiriens..madame la première dame, je voudrais votre permission pour dire merci à M. le ministre d'Etat, le ministre Ahmed Bakayoko qui est très pointilleux, sur tout ce qui se passe en matière d'organisation, et je puis vous assurer que son cabinet ne nous a pas lâché d'un seul pouce jusqu'à ce que tout se passe bien je peux vous assurer madame la première dame. » C'était l'introduction. On y va ! « Madame la première dame, Il y a quelques jours, la France a décidé de mettre à la disposition de notre pays plus de 450 milliards de FCFA sur plusieurs années, sur plusieurs années, et cela par an, je dis sur plusieurs années. » Admirez la répétition, ce n'est pas un hasard, c'est commun à tous les grands flatteurs. «Madame la Première dame, il y a quelques jours, alors que le président et le premier ministre se battaient pour avoir 2000 milliards de FCFA pour financer le PND, ils ont récolté 4000 milliards de FCFA alors qu'ils attendaient 2000 milliards FCFA. Ces deux évènements, Madame la Première dame, sont des signes de lumière pour les Ivoiriens et dans le coeur des Ivoiriens.» C'est vrai que depuis, tous les Ivoiriens sont aveuglés. « Madame la Première dame, il y a quelques jours, pour ne pas dire hier seulement, vous avez réuni vos soeurs de Côte d'Ivoire et vous leur avez mis à disposition plus d'un milliard de FCFA pour qu'elles puissent initier des projets en vue de se prendre en charge et d'être co-acteurs, pour ne pas dire co-actrices, au côté de leurs époux, et ça, c'est la lumière que vous apportez dans le coeur des femmes ivoiriennes, nous vous disons merci, madame la Première dame. » Non, c'est trop beau, n'arrêtez pas ! « Il y a quelques semaines, vous avez décidé de construire un grand hôpital à Bingerville pour la mère et l'enfant, de même que votre soeur Henriette Konan Bédié à Attécoubé pour la dialyse. Vous apportez ainsi la lumière dans le cour des Ivoiriens, et cette lumière, on ne peut pas la mesurer, madame la Première dame. Pour nos soeurs hier vous avez déclaré, j'ai eu la chance d'assister à cette belle cérémonie qui était une véritable fête, une véritable fête ; je vous ai vue danser avec vos soeurs, nous étions heureux et fiers d'être à vos côtés nous les hommes même si nous n'avons pas dansé avec vous, nos coeurs ont dansé avec vous, madame la première dame. » C'est inouï ! « Même mieux, vous avez dit à vos soeurs si elles gèrent bien ce milliard, l'homme d'Etat, le grand économiste, l'homme qui aime profondément son pays, je veux parler du président Alassane Ouattara, a dit : si le milliard est bien géré, ce ne sera plus un milliard, mais ce sera cinq milliards, plus tard. »
Oui, surtout que cet argent ne sortira pas des caisses de l'Etat. On dit merci qui ?
Mais laissons Beugré Mambé continuer à user avec brillance et lumière, de la brosse à reluire : « C'est la lumière que vous apportez dans le coeur de vos soeurs ivoiriennes. Aujourd'hui nous sommes réunis pour la fête de la lumière.
Madame la Première dame, il y a deux lumières : il y a une lumière qui est dans le coeur qu'on ne voit pas, et il y a une lumière qui est au dehors, qu'on voit. Quelle est la plus importante de ces deux lumières ? En réalité, les deux lumières ont la même signification ; parce que si dedans est noir, au dehors ne peut pas briller. » Attention, accrochez-vous ! « Votre coeur, votre coeur, est lumière, c'est pourquoi vous brillez au dehors. Le coeur du président Alassane Ouattara, que nous avons la chance de côtoyer, qui est un grand humaniste, qui a un grand rêve pour la Côte d'Ivoire, les Ivoiriens ne savent pas encore, il a un grand projet pour la Côte d'Ivoire. » Les Ivoiriens ne connaissent pas encore son projet ? Eh ben dis donc, Mambé ! Et comment est le coeur du président ? « Son coeur brille de lumière, c'est pourquoi nous avons eu plus de 4000 milliards de FCFA au lieu de 2000 milliards.» Nom de Dieu ! « Voici la lumière que nous sommes venus célébrer. Madame la Première dame, on n'a pas encore allumé, mais vous voyez déjà que le boulevard Giscard d'Estaing est allumé dans son axe central. C'est le travail qu'avec la permission du président de la République, nous avons commencé de faire pour que le boulevard Giscard d'Estaing devienne aussi beau sinon plus que demain, les champs Elysées de Paris.
Madame la Première dame ce n'est pas fini. Aujourd'hui on a fait l'axe central ça brille mais dans quelques jours les accotements c'est-à-dire les bordures hautes que vous voyez seront aussi illuminées en permanence avec des ampoules solaires qui n'ont pas besoin de l'électricité de la Cie.» Et avec ça, des gens prétendent que ce pays n'est pas merveilleux ! Allez Mambé, continuez! « Il y a quelques jours le maire de Paris était avec nous et j'ai eu le privilège de l'avoir dans ma voiture et je lui montrais le boulevard Giscard d'Estaing. J'ai dit monsieur le maire de Paris, j'aime bien les champs Elysées, mais monsieur le maire, je vous demande pardon, regardez bien ; dans quelques années, le président Alassane Ouattara fera qu' au lieu d'avoir 5 ou 6 kilomètres des champs Elysées, nous en aurons 12 et ce sera magnifique. » Oui, extrêmement magnifique en effet ! «Voici le pari que j'ai pris avec lui pour les années à venir. Nous sommes donc réunis pour la fête de la lumière mais madame la présidente, par la grâce de Dieu nous allons allumer tout à l'heure les lumières, nous aurons les feux d'artifice. Mais la vraie lumière que vous réservez aux Ivoiriens aussi, c'est que bientôt les enfants des ménages les plus démunis, vous allez les prendre en charge et leur offrir des cadeaux. Je trahis le secret mais ça sera fait, tel que je vous connais, votre coeur brûle de lumière pour défendre cette lumière auprès de toutes les familles ivoiriennes. Et le président, le président nous a chargé de dire que dans les communes comme il l'a fait l'année dernière, la lumière que nous allons voir tout à l'heure, ira maintenant dans le coeur des Ivoiriens. Parce qu'il dit qu'il va prendre au moins en charge 1300 familles à qui il va donner des kits alimentaires pour les fêtes de fin d'année, dans les 13 communes d'Abidjan. Mais il n'a pas oublié les 100 villages Attié et Ebrié, c'est pourquoi les chefs sont là. Ils me demandent mais et les cadeaux du président ? J'ai dit ça va venir.
Donc je voudrais dire en leur présence que les cadeaux du chef de l'Etat iront auprès de toutes les populations. Cette fête de la lumière inaugurera la lumière véritable que vous voulez semer, vous et votre émérite époux, économiste de haut rang. Cette lumière que vous voulez semer en Côte d'Ivoire pour faire de la Côte d'Ivoire un pays émergent en 2020. C'est ce que nous sommes venus célébrer c'est pourquoi nous nous battons aux côtés du gouvernement avec le soutien de notre ministre d'Etat, pour offrir aux Ivoiriens le meilleur qui puisse exister.
Nous vous demandons de nous soutenir, parce que Dieu fera le reste. Vive la fête de la lumière, et vive cette belle Côte d'Ivoire que vous aimez tant, je vous remercie».
Et devant ce spectacle, l'infernal « Eléphant» dit simplement : Bravo!
Samedi 22 Décembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2778 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3015 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3818 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3124 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6359 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5163 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire