Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER

CÔTE D'IVOIRE : ÉLECTION PRESIDENTIELLE 2020: SIMONE EHIVET GBAGBO : "NOTRE PAYS SE RETROUVE CE SOIR DANS UNE SITUATION DE VACANCE DU POUVOIR PRÉSIDENTIEL." Exclusif - Laurent Gbagbo à TV5MONDE : "Ce qui nous attend, c'est la catastrophe" Déclaration du Procureur de la CPI, Mme Fatou Bensouda, sur les violences préélectorales et la montée de tensions intercommunautaires : «Les violences connues en Côte d’Ivoire lors de la première crise pré et post-électorale de 2010 ne doivent pas se Côte d’Ivoire - Désobéissance civile : « Tidjane Thiam rejoint l'opposition » (Affi N’guessan) Côte d’Ivoire - Evènements de Dabou : Le ministre Emmanuel Essis aux côtés des familles éplorées et des blessés Le respect de la Constitution ivoirienne est aussi important que la compassion de l’Église pour les homosexuels Côte d’Ivoire - Gnamien Konan à Ouattara : « Le temps presse, et c’est vous qui détenez le bouton de l’affrontement général » Trente ans après l'avènement du Zouglou, Axel Illary, le journaliste et documentariste est parti caméra au poing pour raconter sa véritable histoire. Côte d’Ivoire - Affi N’guessan : « Nous réclamons l’ouverture d’une enquête internationale sur les crimes commis par Ouattara et ses milices » Côte d’Ivoire - Aboisso : Pose de la première pierre du lycée professionnel d’Adaou







Charlie Hebdo se rebaptise Charia Hebdo

L'hebdomadaire satirique a «nommé» Mahomet «rédacteur en chef» de son prochain numéro, afin de «fêter la victoire» du parti islamiste Ennahda en Tunisie. Sur les réseaux sociaux, l'initiative divise.


Charlie Hebdo se rebaptise Charia Hebdo
Cinq ans après le scandale des caricatures de Mahomet, Charlie Hebdo va s'attirer à nouveau les foudres des associations islamistes. Pour son prochain numéro, qui sort en kiosque mercredi, l'hebdomadaire satirique s'est rebaptisé «Charia Hebdo» et a nommé Mahomet «rédacteur en chef». Le journal entend ainsi « fêter dignement la victoire du parti islamiste Ennahda en Tunisie et la promesse du président du CNT que la charia serait la principale source de législation de la Libye». «Le prophète de l'islam ne s'est pas fait prier pour accepter et nous l'en remercions», déclare le journal dans un communiqué.

En Une, un dessin représente Mahomet visiblement joyeux avec ces mots : «100 coups de fouet, si vous n'êtes pas morts de rire !». Dans ce numéro, le lecteur peut trouver un «édito de Mahomet» intitulé «L'apéro Halal», une double page de dessins pour expliquer «la charia molle» ou encore un supplément «Charia Madame». En dernière page, «les couvertures auxquelles vous avez échappé», un dessin représente Mahomet avec un nez rouge de clown et cette phrase: «Oui, l'islam est compatible avec l'humour».

La Une, qui circulait dès lundi sur les réseaux sociaux et les forums, suscitait de nombreux commentaires, parfois indignés. «Même après le départ de Val ils restent obsédés contre les musulmans @Charlie_Hebdo_ rebaptisé «Charia Hebdo» fait de Mahomet son rédac chef », regrettait une utilisatrice de Twitter. «Français ! N'achetez pas le numéro de Charlie Hebdo spécial «charia». Votre derrière mérite vraiment mieux #conseil », ajoutait un autre.

Charlie Hebdo se défend de toute provocation

Ces critiques irritent Charb, dessinateur et directeur de la publication de Charlie Hebdo. «On se demande ce qu'il faut faire pour ne pas indigner», a-t-il confié à l'AFP. «C'est dommage que les réactions ne soient extrêmes que sur des couvertures concernant l'islam ou Mahomet», remarque Charb, pour qui le journal a voulu «commenter un fait d'actualité», sans «représenter Mahomet comme un extrémiste». «On n'a pas l'impression d'avoir fait une provocation supplémentaire. On a fait notre boulot comme d'habitude. La seule différence cette semaine, c'est que Mahomet est en couverture et que c'est assez rare de le mettre en couverture»,

Charlie Hebdo avait comparu devant la justice pour répondre des caricatures de Mahomet publiées en février 2006, considérées comme injurieuses par des organisations islamiques. Le journal avait été relaxé. La publication de ces dessins dans des journaux danois, puis d'autres pays d'Europe, avait déclenché de violentes protestations dans nombre de pays musulmans.

lefigaro.fr
Mardi 1 Novembre 2011
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2787 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3034 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3822 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3126 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5166 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire