Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

‘’Chaque pays doit pouvoir identifier toutes les personnes trouvant sur son territoire’’ (Expert)


‘’Chaque pays doit pouvoir identifier toutes les personnes trouvant sur son territoire’’ (Expert)
Mohamed Sidi Sgaair, Directeur général, Administrateur de l’Agence nationale du registre de la population et des titres sécurisés en Mauritanie, partageant jeudi, l’expérience de son pays avec des experts ivoiriens a indiqué que « l’identité est au cœur de la sécurité ».

Selon Mohamed Sidi Sgaair qui s’exprimait lors de l’installation officielle du comité technique ivoirien du registre des personnes physiques, « chaque pays doit pouvoir identifier toutes les personnes qui se trouvent sur son territoire ».

« L’identité est au cœur de la sécurité », a insisté ce cadre mauritanien qui a relevé que ce projet a été mis en place dans son pays en 2009 au vu du contexte marqué entre autres « par le terrorisme, les trafics illicites, les facilités d’usurpation des documents ».

Installant le comité technique national du registre national des personnes physiques (CTN-RNPP) composé d’experts issus de différents ministères, institutions et partenaires au développement dont les travaux permettront la création d’un système global informatisé et sécurisant associant un identifiant unique des personnes, le directeur de cabinet adjoint au ministère d’Etat en charge l’intérieur et de la sécurité , Vincent Toh Bi a indiqué qu’il « s’agit d’assurer l’avenir de notre nation ».

L’attribution de cet identifiant unique au terme de ce projet pourra être utilisé, selon M. Toh Bi, « comme élément commun pour l’accès à l’ensemble des services publics et des démarches administratives».

Les travaux des experts de ce comité d’une capitale importance et d’un échelon stratégique devront s’articuler, recommande-t-il autour « de l’application effective des recommandations du gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre du RNPP, l’état des lieux de l’état civil et de l’identification des personnes, l’analyse du cadre législatif et réglementaire, l’identification, la préparation, la coordination et le suivi-évaluation de l’ensemble des projets ».

Le Directeur général de l’Office national de l’identification (ONI) Diakalidja Konaté qui préside ce comité a précisé qu’avec ce processus, la Côte d’Ivoire « va ouvrir une nouvelle page de l’identification » , si bien qu’il a souhaité que la collaboration avec les autres membres soit fructueuse ».

La question de l’identité est désignée en Côte d’’Ivoire par certains observateurs comme l’une des causes des différentes crises qu’a connues ce pays qui s’est lancé à travers divers programmes dans la modernisation de son état civil.

APA
Vendredi 17 Juin 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 1785 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1252 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 959 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire