Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Changement et insécurité en Côte d'Ivoire Les universités rouvrent, un charnier découvert

Réouverture des Universités publiques, la vie du Front Populaire Ivoirien (FPI) et des auteurs présumés de l’insécurité découverts sont les principaux sujets de notre revue de presse de ce mardi 4 septembre 2012. Bienvenue sur linfodrome.com et bonne lecture !


Changement et insécurité en Côte d'Ivoire Les universités rouvrent, un charnier découvert
Réouverture des universités publiques

Hier lundi 3 septembre, les universités publiques ont été officiellement ouvertes par le chef de l’Etat. Pour la réhabilitation de ces lieux du savoir, Le Patriote a écrit : « Merci Président ! ». Le Président Ouattara a expliqué que la fermeture des universités pour réhabilitation a été l’une des décisions les plus difficiles à prendre mais elle était nécessaire, vu l’ampleur de la dégradation du système éducatif. Pour ces travaux, cent dix milliards ont été décaissés, a-t-il précisé. Nord-sud Quotidien relève que Ouattara a donné une belle leçon à Gbagbo, cinq au total dont voici quelques uns. Au lieu de refonder toute la Côte d’Ivoire y compris l’université, le régime de Gbagbo a sevré l’institution de moyens et instrumentalisé ses acteurs. A l’Université, Ouattara a donné un enseignement sur les rudiments d’une nation prospère là où Gbagbo parle de l’histoire du peuplement de la Côte d’Ivoire. Aussi qu’en deux ans d’exercice, Ouattara a fait des universités de Côte d’Ivoire les plus moderne de la sous-région. Tout cela n’est qu’une « prestidigitation », écrit pour sa part Le Nouveau Courrier. Il indique que les autorités veulent noyer les problèmes de fond à savoir la date de la rentrée, les enseignants en exil, les revendications salariales des enseignants. Fraternité Matin dit que ces enseignants et étudiants ont été mis devant leur responsabilité par le chef de l’Etat qui a affirmé : « Vous serez les héros de la transformation de notre pays. La Côte d’Ivoire a besoin de tout le monde, de beaucoup plus d’économistes pour son développement ». Cependant L’Intelligent d‘Abidjan livre qu’il faut attendre encore un mois pour la reprise effective des cours, bien entendu après le toilettage des fichiers d’où doivent être retirés tous les étudiants ayant dépassé le nombre d’années qu’il faut à l’université et après les orientations des nouveaux bacheliers.

La vie du FPI

« Tout se complique pour le FPI », titre Soir Info. En effet intervenant sur la radio Onuci Fm, le président par intérim du parti, Miaka Ouretto, a relevé que depuis la chute du régime de Gbagbo, « nous avons beaucoup de problèmes, nos biens sont saccagés, les revenus de la plupart d’entre nous sont bloqués, nous ne savons à quel saint se vouer, nos camarades sont détenus ». Il s’étonne que quand le FPI parle de ces choses, on dit qu’il pose des préalables au dialogue. Il a souhaité que la prochaine rencontre avec le pouvoir soit sincère. Le Nouveau Réveil rapporte que le leader intérimaire du FPI a affirmé qu’il n’y a pas de raison qu’il n’adhère pas à entrer au gouvernement, pourvu que cela émane des discussions. « Nous n’avons pas dit non. Mais nous disons qu’il faut mettre la forme et la méthode Il faut que ce soit au terme de discussions franches et sincères… ». Quant à Mme Gbagbo, L’inter dit qu’il y a encore mystère autour de son lieu de détention. Le CICR a répondu au conseiller de Gbagbo, Alain Toussaint, sans lui dire si oui ou non, l’ex-première Dame du pays est dans sa prison à Odienné. Ce dernier avait affirmé que la détenue serait extradée vers un autre pays. Mais dans Notre Voie, un membre proche du ministère de l’Intérieur a déclaré que Mme Gbagbo est bel et bien à Odienné, mais déplacée dans un autre lieu, comme son avocat l’avait signifié. Pour l’extradition de Katinan, Aujourd’hui avance qu’elle est une mission impossible pour Ouattara parce que le président ghanéen vient en Côte d’Ivoire demain. Selon des sources, cette visite permettra de mettre fin à la question Katinan.

Accusés de violences en Côte d’Ivoire

Le Temps fait savoir que le journal français Le monde Diplomatique a écrit : « Le camp des déplacés de Nahibly était gênant, car des témoins du massacre de mars 2011 s’y trouvaient. Aujourd’hui, ils sont morts ou dispersés. C’est ce que voulaient ceux qui ont organisé l’opération ». Le journal parle de 137 cadavres retrouvés après l’attaque du camp. C’est ce qu’a publié à la Une Le Quotidien d’Abidjan avec en titre : « la France accuse Ouattara, un charnier de 137 corps dé couvert ». Le journal français a noté que « ce sont des centaines d’individus parmi lesquels des dozos et les FRCI qui ont attaqué et détruit le camp de déplacés ». De son côté, L’expression informe que le financier des assaillants qui ont attaqué San-Pédro a été arrêté. Il s’agit de Billaud Zéréwé, fonctionnaire à la direction régionale des impôts. Ce dernier a été déféré à Abidjan.

Par CÉSAR DJEDJE MEL in linfodrome.com
Mardi 4 Septembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1058 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2210 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2013 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 966 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - 2017 EST EN TRAIN DE NOUS FAIRE SES ADIEUX : Les 10 engagements pris par Alassane Ouattara 1. «A pr… https://t.co/D3Y1tyb1JK

Facebook

Partager ce site