Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

Cei/ Après la sortie du ministre Hamed Bakayoko - Fologo : «Il faut éviter de tenir de tel discours»


Cei/ Après la sortie du ministre Hamed Bakayoko - Fologo : «Il faut éviter de tenir de tel discours»
Les réactions ne se sont pas fait attendre après la sortie du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, Hamed Bakayoko, sur la composition de la nouvelle Commission électorale indépendante (Cei). Vendredi dernier, Hamed Bakayoko avait indiqué à la presse que le gouvernement assume la nouvelle composition de la Cei et «ne compte pas la réviser». Pour Laurent Dona Fologo, président du Rassemblement pour la paix, le progrès et le partage (Rpp), il faut éviter de tenir de tels discours, car c’est en dialoguant qu’on peut trouver des solutions aux problèmes. Ensuite, Dona Fologo a invité samedi à Abidjan, au cours d’une cérémonie d’installation des étudiants délégués du Rpp des différentes universités publiques de Côte d’Ivoire, le gouvernement à revoir sa copie à propos de la composition de la nouvelle Cei. «Je suis pour une Cei sans composition de partis politiques. Elle peut être composée de 5 ou 6 personnes neutres. Un général à la retraite, un imam, un prêtre, un magistrat hors hiérarchie à la retraite… Des personnes neutres en Côte d’Ivoire, il y en a», a souhaité le président du Rpp. «Si le gouvernement ne veut pas discuter de la composition des membres de la Commission électorale indépendante, qu’il ne nous invite plus aux négociations», a-t-il affirmé, ajoutant qu’il faut accepter de dialoguer pour sauver la Côte d’Ivoire. «Il faut accepter l’humilité et accepter le respect de l’autre et discuter. Tous ceux qui arrivent au pouvoir par la force, vous savez, ça devient difficile vers la fin. Il faut arriver au pouvoir par le dialogue, par la modestie, par l’humilité, par l’acceptation de l’autre», a-t-il poursuivi. Pour rappel, le gouvernement a décidé , lors d’un conseil des ministres, de réduire le nombre de personnes composant la Commission électorale indépendante (Cei), la faisant passer de 31 membres à 13. L’opposition, conduite par le Fpi, a proposé au gouvernement 16 membres au lieu de 13. Bien avant, Dona Fologo a procédé à l’investiture officielle des responsables des délégations universitaires (Cocody, Abobo-Adjamé, Bouaké, Daloa et Korhogo) de la coordination des élèves et étudiants diplômés du parti (Ceejd-Rpp). Il a, au cours de cette cérémonie, a annoncé que son parti prépare un séminaire à Grand-Bassam qui sera suivi d’un congrès pour mettre en place les structures du RPP. Pour sa part, le secrétaire général de ce parti Ouattara Gnonzié, a félicité les nouveaux responsables du Rpp et les a invités à s’approprier les valeurs du parti. Le président de Ceejd-Rpp, Olivier Anangaman, a rendu hommage au président Fologo

Cyrille DJEDJED
In L'Inter
Lundi 28 Avril 2014
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 822 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 5716 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Facebook

Partager ce site